Sculpture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché

Aller en bas 
AuteurMessage
OlivierDuhamel
Apprenti
OlivierDuhamel

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 61
Localisation : Nouvelle Zelande
Date d'inscription : 21/06/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 6 Juil 2011 - 5:06

Bonjour à tous,

Lionel m'a gentiment invité à publier ici des extraits de mon bouquin.
Ca s’appelle « de la Cire au Bronze» (pas très original mais bon.)
Ce n’est pas vraiment une bible du bronzier. Le manuel s’attache plutôt à initier les novices et amateurs aux joies de la fonderie artisanale par un exercice simple et peux couteux. La méthode décrite et la cire perdue et la carapace de céramique adaptée pour un usage domestique.

Les experts parmi vous trouveront tout ca sans doute très simple mais je pense que beaucoup de visiteurs de ce forum pourraient y trouver des infos très utiles.

J’en publie donc aujourd’hui un premier extrait. D’autres suivront régulièrement s’il ya demande. .

Je fais ca pour contribuer bien sur mais aussi a des fins promotionnelles… J’espère en effet que le produit des ventes de ce manuel me permettra un jour de me consacrer à plein temps à ma passion : la sculpture. On peut rêver…

Voici donc le chapitre qui traite de la construction d’un four temporaire pouvant fondre jusqu'à 20kg de bronze.

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Page62

Construction du four

Nous voici prêts à cuire la carapace et à lui procurer ainsi toute la solidité de la céramique afin qu’elle puisse recevoir le métal fondu en toute sécurité.

Les fonderies professionnelles disposent d’un four prévu à cet effet. Dans notre cas, nous allons simplement construire un four temporaire qui nous servira d’abord à cuire la carapace, puis à fondre le métal.

Outils and matériaux

• Environ un mètre (10 pieds) carré de couverture réfractaire
• 8 briques réfractaires
• Ciseaux

Importantes considérations
Il est important de construire un four efficace car le métal doit fondre aussi rapidement que possible afin de réduire le risque d’oxydation, ainsi que la consommation de gaz.

Concevoir un four de façon optimale dépend de plusieurs facteurs. Mais ces considérations dépassent à la fois le propos de ce manuel et l’étendue de mes connaissances. Les instructions que je vais vous procurer vous permettront de construire un four simple dans lequel faire fondre jusqu'à 20kg de métal en à peu près 25 minutes.

Vous pourriez dépenser beaucoup de temps et d’argent à construire un four solide et sophistiqué sans réels gains en efficacité. Le four que je propose a pour avantages d’être:

• Extrèmement bon marché
• D’une construction rapide
• Léger, temporaire, pliant et portable
• Facilement adaptable à toute taille de creuset
• D’une étonnante efficacité.

Il vous faudra construire le four à l’extérieur dans un endroit qui vous laissera au moins 1 mètre cinquante (5‘) d’espace tout autour du four.

Vous allez d’abord couper une bande de couverture réfractaire d’une largeur d’une fois et demi la hauteur de votre creuset.

Portez des gants de latex et un masque anti-poussière lorsque vous travaillez avec les couvertures réfractaires. Les fibres en sont très aigues et irritent la peau. Vous voulez également éviter de respirer la poussière de silice.

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Page63

Posez votre creuset sur le sol. Entourez-le de la couverture en laissant un espace d’environ 3 cm (1 ¼ “) entre creuset et couverture.

Coupez l’excédent de couverture afin qu’elle ne se chevauche que sur une petite partie (10cm, 4”).

Il vous est ainsi toujours possible d’adapter votre four à la taille exacte de votre creuset. Les parois du four doivent être le plus rapproché possible du creuset. A titre indicatif, mon expérience m’a démontré qu’il existe un rapport entre cet espace et la taille du chalumeau que vous utiliserez pour fondre le métal : l’espace entre couverture et creuset doit être légèrement plus étroit que le diamètre du bec de gaz du chalumeau. Mais cela n’a pas besoin d’être appliqué de façon parfaitement exacte.

Disposez quatre briques réfractaires sur le sol.

Découpez un morceau de couverture suffisamment large pour couvrir les deux briques formant la base du four.

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Page64

Découpez une ouverture à la base de la partie érigée du four. C’est par cette ouverture que la flamme entrera dans le four. Estimez la dimension de cette ouverture pour qu’elle soit légèrement plus petite que le diamètre de votre creuset.

Installez la partie érigée du four sur sa base.

Dans le reste de couverture, découpez une autre pièce carrée suffisamment grande pour couvrir l’ouverture en haut du four. Lors de l’utilisation du four, ce couvercle amovible permet de procurer une ventilation qui peut être ajustée en bougeant cette pièce.

Le four est maintenant prêt.

Pour terminer l’aire de travail, il nous faut maintenant installer le chalumeau. La partie la plus chaude de la flamme devra toucher le creuset à l’intérieur du four. Ajuster la position de la torche de façon à ce qu’elle soit alignée et à niveau avec l’ouverture à la base du four et à environ 30cm (12”) du creuset. La distance entre torche et couverture du four varie selon chaque torche (nous reviendrons sur ce point plus tard).

Je me suis servi de 3 briques pour immobiliser le bec du chalumeau en place. Il sera facile d’en ajuster plus tard la distance au creuset, si besoin est.

La qualité la plus importante d’un bon four est sa capacité à garder sa chaleur à l’intérieur. Il doit donc être bien isolé. Assurez-vous que, à l’exception des deux ouvertures, votre installation est hermétique.
Regardez une vidéo illustrant la construction de ce four.

J’explique également plus loin dans le manuel comment renforcer ce four pour qu’il vous donne plusieurs années de loyaux services.


Lisez d'autres extraits.

Questions ? feu à volonté

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bodyscape.fr
Robert.H
Super Très Grand Maître
Robert.H

Masculin Nombre de messages : 1406
Age : 62
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 27/09/2008

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 6 Juil 2011 - 6:12

Bonne idée,
mais je pense que pour les commentaires, on devrais ouvrir un autre poste afin de ne pas polluer celui-ci qui s'annonce bien
Revenir en haut Aller en bas
http://fonderiehare.over-blog.com/
casper
Super Très Grand Maître
casper

Masculin Nombre de messages : 6453
Age : 80
Localisation : paris-sudvendée
Date d'inscription : 12/01/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyLun 18 Juil 2011 - 2:46

Bon post Olivier, essayons de ne pas mettre de commentaires, mais nous suivons
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdeclaude.over-blog.com/
OlivierDuhamel
Apprenti
OlivierDuhamel

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 61
Localisation : Nouvelle Zelande
Date d'inscription : 21/06/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyLun 18 Juil 2011 - 3:24

Qui pourrait nous donner ici l'adresse de fournisseurs de Silice Colloidale et de couvertures refractaires, en France et en Navarre? (Belgique, Quebec, Suisse etc..)

Ca completerait le poste.

merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bodyscape.fr
Javier
Apprenti
Javier

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 59
Localisation : coutances (manche)
Date d'inscription : 21/03/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyVen 4 Mai 2012 - 15:12

Bonjour à tous...
Je suis en train de réaliser le four d'olivier pour un projet de fonderie associatif.
Je peux donner des infos de fournisseurs et de matériels sur la région nord ouest (Normandie et au delà... ah , il y a donc qq chose au delà ?)
J'ai passé pas mal de temps à murir le projet et faire des recherches alors si ça peut etre utile...?

à vous lire
Revenir en haut Aller en bas
chilipili
Apprenti
chilipili

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 58
Localisation : Tubize-Belgique
Date d'inscription : 22/03/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 16 Mai 2012 - 18:49

Je me permets d’attirer votre attention sur le fait que ces couvertures réfractaires ( surtout celui de 1420° ) sont nocives et cancérigènes selon les règles de la communauté européen.

Le problème vient des particules de fibres de céramique éjectées dans l’air ambiant avec la pression du gaz.

Néanmoins on peut l’utiliser si d’une manière ou une autre on empêche son diffusion dans l’air.
Une de ces manières, c’est de le couvrir d’une légère ou épaisse couche de ciment haute température. C’est ainsi que je fabrique mes forges au gaz ou four de fusion pour acier.
Evidement dans ce cas la proposition d’olivier, très maniable et adaptable, perd son intérêt tout en restant très dangereux pour la santé.

Hodie mihi , Cras tibi
chilipili
Revenir en haut Aller en bas
le granfred
Super Très Grand Maître
le granfred

Masculin Nombre de messages : 5473
Age : 57
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/02/2006

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 16 Mai 2012 - 21:47

Citation :
La qualité la plus importante d’un bon four est sa capacité à garder sa chaleur à l’intérieur. Il doit donc être bien isolé. Assurez-vous que, à l’exception des deux ouvertures, votre installation est hermétique.

en fait, un bon four doit s'opposer à la perte de chaleur vers l’extérieur et c'est le rôle de l'isolation, tandis que quand on parle de conserver la température, on parle d'inertie thermique et de déphasage. Dans ce cas, on utilise de la brique réfractaire, dense si possible par opposition à la légère, ou du béton réfractaire de type Ductal.
Tout le monde aura compris qu'il faut donc associer les deux.

noter que concernant les Cerablanket, il en existe de la "Bio" qui ne serait pas cancérigène.

noter que les fibres sont de moins en moins isolantes tandis que la température croit.Néanmoins elles restent intéressantes pour leur résistance pyroscopique mais devraient être associés avec du silicate d'alumine en panneaux en seconde couche.

ce dispositif est plus long à monter en témpérature, mais économique ensuite puisque la température redescend plus lentement.

voir les spécialistes de ces matériaux: Prosiref

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Fourfi10


Dernière édition par le granfred le Dim 20 Mai 2012 - 12:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.clercrenaud.free.fr/wordpress
lancien
Maître


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 70
Date d'inscription : 21/02/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: four bon marché.   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptySam 19 Mai 2012 - 20:09

bonsoir à tous, construction d'un four bon marché...Quant je vois ce bricolage hyper dangereux...toxicité de la fibre, tuyaux bruleur, succeptibles d'ètre accrochés pendant le travail, il y a des limites à la diffusion de n'importe quoi...1200°, 4 fois l'huile bouillante!
De toute manière,où est l'économie? puisqu'il faut acheter la laine, le bruleur, le creuset....reste plus qu'à dénicher un vieux bidon pour faire un four digne de ce nom.
Ps: voiçi mon adresse pour tous ceux qui veulent voir trois fours construits simplement et qui servent depuis 25 ans (J canova 82 avenue maréchal leclerc Bourg Saint Maurice 73700)



Revenir en haut Aller en bas
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyDim 20 Mai 2012 - 8:32

assez d'accord avec l'ancien , de plus ,la fibre ,une fois chauffée , n'a plus de résistance mécanique , donc il s'agit d'un four kleenex bel gueule ....alors que chez n'importe quel ferrailleur on peut se procurer des récipients inox de toutes tailles , un simple tambour de séche linge suffit ....un couvercle rigide sur pivot , vous permets de préchauffer le bronze ( sinon danger ) ; un orifice de dix de diam de l'introduire ...... enfin , vous devrez disposer d'un four plus grand pour le décirage ( avec régule) ......Vor le kit de chez terramic , c'est éco , bien pensé ,et réalisable bel gueule www/terramic.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
Javier
Apprenti
Javier

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 59
Localisation : coutances (manche)
Date d'inscription : 21/03/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyDim 20 Mai 2012 - 15:44

Suis assez d'accord avec les commentaires sur la sécurité, les pertes thermiques...
Néanmoins la diffusion du projet d'Olivier DUHAMEL a le merite d'exister et en termes tres concrets, tres précis, notamment concernant la fabrication des moules céramiques, les produits, les fournisseurs...
Certes à vouloir trop économiser on peut trouver le projet... "léger" ! Mais ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain ? chut

En ce qui me concerne, je vais faire des adaptations :

Concernant les nappes de laine Haute Température elles sont effectivement non toxiques à l'heure actuelle (insulfax par ex.)
Concernant la rigidité du four un bidon tole ou inox peut effectivement faire l'affaire.
Pour la durée de vie de la laine quelques couches de céramique regleront le probleme si necessaire...
Au sujet des tuyaux de gaz qui trainent au sol... Pas vraiment de solution ? Terramic le vend sous cette forme... Que proposez-vous ?

Par contre la température extérieure du bidon sera tres élevée avec une simple couche de 5 cm de laine HT. Quels matériaux associeriez vous en deuxieme couche ??? (merci Granfred pour ces premiers eclaircissements).

Merci de partager vos expériences et vos avis. bienvenue
Je dois mettre en route ce projet au cours de l'été... je peux poster des photos le moment venu si ça peut faire avancer l'affaire ...?

Ainsi demain il fera beau...
Revenir en haut Aller en bas
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyDim 20 Mai 2012 - 19:03

bonjour
par expérience , la fibre ne résiste pas non plus aux éclaboussures de bronze ; donc , ds un "bidon " je mettrai la fibre derrière (avec qq accroches soudées) et une couche de briques légères devant ( elles se coupes avec une simple scie à bûche ) ; pour la sole , un beton fait avec les chutes et une couche de briques .....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
le granfred
Super Très Grand Maître
le granfred

Masculin Nombre de messages : 5473
Age : 57
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/02/2006

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyDim 20 Mai 2012 - 19:04

en seconde couche, le microtherm de chez Prosiref
http://www.prosiref.com/panneaux-isolants--10.html
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.clercrenaud.free.fr/wordpress
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyDim 20 Mai 2012 - 19:10

Oui ,grandfred , pour mon four de décirage j'ai travaillé aussi avec prosiref ( super ) mais le microtherm est trop onéreux ; maintenant , pour une petite cellule ..... bel gueule
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
le granfred
Super Très Grand Maître
le granfred

Masculin Nombre de messages : 5473
Age : 57
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/02/2006

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyDim 20 Mai 2012 - 20:23

pour celui qui ne va faire qu'une fonte c'est trop cher, mais sinon, c'est extra dans la durée, car c'est le meilleur isolant.

sinon, utiliser du silicate de calcium.
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.clercrenaud.free.fr/wordpress
Robert.H
Super Très Grand Maître
Robert.H

Masculin Nombre de messages : 1406
Age : 62
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 27/09/2008

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyVen 8 Mar 2013 - 14:10

Pour un creuset de 8 points, il faut au moins 6 cm autour, couvercle 5 cm au dessus du creuset, trou dans le couvercle 15 cm.
pour le bruleur: pression 2.5 bar pour un bruleur à air induit
pour le bruleur,regarde ici
Ton probleme, c'est que tu n'a pas assez de volant thermique, pas assez de pression, pas assez de pression.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonderiehare.over-blog.com/
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyVen 8 Mar 2013 - 18:31

pour le bruleur: pression 2.5 bar pour un bruleur à air induit

+1 , tu peux pas monter en fusion avec 350 mmb , faut que ca turbine , 2,5 voir 3 ....en continu , donc faut que ta réserve soit suffisante avant que ca congèle .....en décirage 150 MB suffisent , pas en fusion , plus ca traine , plus le métal s'appauvrit ....ET SCORIES .... hihihi duhamel fait sans doute une bonne affaire avec son bouquin , mais si c'était si simple ...... sourire

Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
Javier
Apprenti
Javier

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 59
Localisation : coutances (manche)
Date d'inscription : 21/03/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyVen 8 Mar 2013 - 18:59

ce qui n'est pas banal c'est que le bruleur (42KW) et le manodetendeur (300mb) viennent de chez COMO ceramique et sont fait pour aller ensemble. De plus ils sont régulierement utilisés par des gens du forum et semblent suffire...! hihihi
En fait j'arrive jusqu'à la fusion sans problème mais il semble manquer quelques degrès sur la fin... d'où le bronze qui fige dans le creuset en cour de coulée dans les moules!

Je viens d'acheter un autre détendeur (2,5 bars non réglable) puis-je l'essayer sur mon bruleur 300mb ?

Revenir en haut Aller en bas
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyVen 8 Mar 2013 - 19:17

biensur , tu peux aussi approcher le brûleur ( 3 cm maxi entre lui et le four ) .... un four demande bien des réglages
en tout cas , au gaz et en fusion , c'est pas le diam de la sortie qui joue , c'est le diam de la chambre et la puissance dispo .....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
Javier
Apprenti
Javier

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 59
Localisation : coutances (manche)
Date d'inscription : 21/03/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyVen 8 Mar 2013 - 19:30

Voici un concentré des échanges entre O. DUHAMEL et moi-même au cours des derniers mois qui peuvent interresser tout le monde ici.
A l'attention des modos (GG, help ) pour une mise en page adaptée à ce transfert ..?

Javier – 22 janvier 2013 :
Notre projet a pris beaucoup de retard puisque la première coulée a eu lieu ce WE seulement !

Tous les matériels et matériaux ont enfin été trouvés et cela a été un relatif casse-tete. Ce qui parait si simple sur le papier ne l'est plus tout a fait dans la réalité. Mon parcours du combattant devenu "riche expérience" à ce niveau peut sans doute être utile à d'autres...?

Quoiqu'il en soit 2 coulées (de 4 kg de bronze à chaque fois) ont donc eu lieu ce WE...
Et quelques ajustements semblent nécessaires :

- A la première coulée, la température ne montait pas... et plus d'1 h pour obtenir à peine 1000° et une flamme de 50cm de haut à la sortie du four ! Résultat : un bronze pas assez chaud qui a partiellement "figé" dans le creuset au moment de la coulée dans les moules !!!

- Pour la seconde coulée les orifices d'entrée et de sortie du four ont été agrandies et l'espace entre le creuset et le four a été diminué plus conformément à votre description. En 45 mn la température du four a atteint 1150° pour un bronze à 1035° (nous possédons une sonde). La sortie du four est demeurée totalement ouverte sous peine de retour de flamme. Mais le résultat a été le même : à peine la moitié du bronze a pu être coulée dans les moules, le reste est resté figé dans le creuset (voir photos jointes)...!

Les différences que nous constatons (ou avons apportées) par rapport à vos préconisations :

- Creuset du commerce A8.
- la nappe réfractaire est placée dans un bidon.
- chalumeau du commerce donné pour 42 KW et manodétendeur de 350 mbar max (le problème viendrait-il de là ?).
- la flamme du chalumeau est courte même en débit max : env. 15 cm de bleu, le reste est un panache sans force. Du coup le chalumeau est très proche de l'entrée du four (env. 10 à 15 cm max).
- Le bronze provient de récupération de bagues et paliers industriels (contenant du silicium).
- meme lavé ce bronze demeure relativement sale et gras (graisse industrielle).
- le four ne fonctionne que si l'ouverture de sortie est totalement ouverte. Dans le cas contraire la flamme ressort par l'entrée du four (donc coté chalumeau). Vous semblez indiquer que la sortie du four doit être la moins ouverte possible ce qui n'est pas réalisable dans notre configuration ?

En conclusion après les premières modifs, la température monte tres vite dans les 25 premières minutes (1100°), mais il faut 20 mn de plus pour atteindre 1150°et pour un  bronze qui ne "coule" pas correctement (à 1035°)...

Voilà en substance les problèmes que je rencontre...

Citation :
Olivier DUHAMEL :
Tout m’a l’air pourtant en ordre.
Le four semble correct (dequel réfractaire avez-vous habillé le bidon ?)  mais essayez quand même de reculer la flamme… après les 10 ou 15 premières minutes, vous pourrez juger de la distance optimale à la couleur du creuset. Cheminée ouverte, avancez puis reculez la flamme… la position ou le jaune du creuset est au plus vif est la position optimale. Vous ajustez ensuite l’ouverture de la cheminée de façon à éviter le retour de flamme. Les échappées de la cheminée sont parfois impressionnantes, surtout si le chalumeau est surdimensionné,  mais c’est normal, mieux vaux ca que l’inverse.
Peut être la chambre de combustion est elle trop basse (tout s’échappe) ou trop haute (trop de volume à chauffer) au dessus du creuset. C’est pourquoi je ne recommande pas l’utilisation d’un bidon ou autre coffrage. Ajuster le volume de la chambre de combustion est alors assez facile.  
Le chalumeau semble plus que suffisant. Je fond aisément 10kg avec un Sievert 43kw
Un creuset A8 est peut être un peu grand pour fondre 4kg.  Tout le monde n’est pas d’accord mais selon mon expérience un creuset est plus efficace à pleine capacité.  Essayez de fondre 8 Kilos et,  à la fin de la coulée, verser l’excédent dans un moule en acier (deux barres plates soudées en V ou mieux une barre en V) ou à même un lit de sable sec. (complètement sec)
Mais en gros, si vous réussissez à monter à 1100 en 25 minutes, votre système est plutôt bien réglé.
Je pense donc que votre problème vient de l’alliage utilisé. A 1100 le bronze devrait être liquide comme de l’eau et sans doute même un peu trop chaud, sauf pour des moules très étroits.  Après plusieurs semaines de frustrations,  un ami d’ici qui essayait de couler du bronze de récup’,  de vieux bouts de plomberie et d’accastillage, a finalement acheter des lingots calibrés et depuis tout baigne.
Toute les fonderies d’art avec lesquelles je travaille ou correspond de part le monde  utilisent exclusivement du Everdur (C873 :  95% Cuivre 4% Silicium et 1% Manganèse )  Toutes,  sauf en France ou le poids des traditions favorise l’emploi d’un alliage de Cuivre,  de Zinc et d’Etain, « comme autrefois », un espèce de snobisme à mon avis. La tradition a du bon sauf quand elle fige le progrès.  Je crois d’ailleurs que vous aurez du mal a trouver du c873 en France.
Sur le sujet des fournitures, puis je vous demander de me communiquer la liste de vos produits et l’adresse de vos fournisseurs ? je publierais ces infos  lors d’une prochaine mise à jour et les futurs lecteurs pourront donc profiter de vos efforts.
Pour résumé, je vous conseille d’essayer un alliage neuf avant reconfigurer votre four, d’acheter une plus grosse torche ou de changer tout autre paramètre. Les impuretés et autres pollutions dans du métal de récupération peuvent créer les problèmes d’oxydation dont vous semblez être victime.
Félicitation pour votre persévérance… J’ai eu aussi bien des difficultés au début mais maintenant que ma tactique est au point, je fais ca sans réfléchir.
Comment sont sortis les pièces coulées ? Les gens me contactent le plus souvent pour me faire part de défectuosité à la surface de leur pièce.
JAVIER – 23 janvier 2013 :
La fonderie locale fait barrage pour nous rencontrer et doit sans doute se sentir mise en danger par notre projet associatif. Du coup aucun échange n'est possible ni humainement ni techniquement ! On va perseverer dans ce domaine aussi car je trouve ça tres dommage pour nous comme pour eux... Mais bon ! à suivre...

Pour le bronze, donc, j'ai constaté après refroidissement qu'à la surface des entonnoirs de coulée, apparait une épaisse couche (5mm env.) de "scories" alors qu'un épurage n'était pas vraiment possible à la sortie du four (pas de scories en surface du metal liquide à ce moment là). Cela irait dans votre sens. Vu la difficulté probable que je vais avoir à trouver du bronze ad-hoc je pense refaire un essai en triant mieux le Bronze utilisé. En effet certaines pièces n'étaient pas des bagues ou paliers et je vais les retirer du lot car la qualité de ce bronze là est peut-etre en cause... à suivre...

Concernant les pièces, pour l'instant je ne tire pas trop de conclusions... J'ai sorti seulement 3 pièces à titre d'exercice. L'une n'a pas pu etre coulée entierement à cause du manque de Bze liquide (alors que le creuset était plein!) et de surcroit une sorte de grosse bulle d'air à la surface de la pièce sans doute due à la coulée brutale et saccadée du fait du Bronze figé (turbulence, vitesse de coulée...).
Une autre n'a pas ete remplie entierement (une etoile de mer) car les bras de l'étoile ne sont pas venus. Je suis content d'avoir raté cette pièce car je sais maintenant où sont les limites de la porosité des moules ceramiques et de la necessité des events dans ce cas précis !
La derniere est bien venue. Jolie petite pièce pleine également avec 100g de cire au départ. Ce qui est la limite que je me donne pour couler des pièces pleines. Je veux rapidement passer à des pièces creuses.

Pour mes fournisseurs :
Je pense avoir pas mal fait le tour de la question en terme de prix, de compétence technique des correspondants, de souplesse de l'entreprise et de regroupement des produits.

- en premier lieu il y a : EPMF (111 ave du gal de Gaulle, 60550 Verneuil en halatte- M. LEBLANC ou M. COLLARD). compétents, aimables, et regroupent à eux seuls l'essentiel du matériel... mais 5 mois pour avoir un devis (égaré... d'ou mes difficultés de départ- mais ça arrive aussi à des gens tres bien, la preuve !).

- ESPRIT COMPOSITE 10 rue Brézin 75014 PARIS) : pour tout ce qui concerne le moulage et la cire. Hyper dispos meme par téléphone, compétents et du bon matériel.

- COMO (ARZLAO, 5 rue de la belle etoile 56580 ROHAN - Mme Blandine COURAULT) specialistes de la ceramique et des fours (bruleurs, sonde...). Chers pour un matériel pas toujours à la hauteur (Brancards, pinces... de qualité mediocre). Et un peu désorganisés...

- OUEST-ISOL - (plusieurs dépots dont bretteville sur odon 14760). Nappe réfractaire BIO-soluble à des prix imbattables (pas au détail par contre).

- Attention à l'entreprise MAFO !!!! derriere des prix attractifs il s'agit en fait d'une entreprise tres rigide, incompétente et avec qui les echanges (matériels et humains) sont impossibles. J'ai rayé cette adresse de mon reseau, à chacun de voir !

Il y a aussi la belgique qui semble interressante mais pas eu le temps d'approfondir...

JAVIER – 11 février 2013 :

J'ai fait 2 coulées ce we. Le bronze a toujours la meme origine (récupération) mais cette fois il a été trié et je n'ai pris que les bagues en bronze (les bagues industrielles sont en Bronze au silicium). Le Bronze était de bien meilleur qualité car totalement liquide cette fois !
Une piece pleine de 100g de cire est bien venue ! (photo: piece1)

2 pièces pleines (de type "masque") de 100g chacune ont mal coulé. Il y a des manques. Lors de la coulée j'ai bien senti que le bronze remontait trop tot dans le cone.
En prévision de cela j'avais ajouté 2 évents sur l'une de ces 2 pièces mais sans effet au résultat ni pour l'une ni pour l'autre.

2 autres pièces (des étoiles de mer de 100g de cire chacune également) ont été moulé l'une avec (photo 1100142) et l'autre sans évent . Sans aucune différence au résultat pour les 2 (photo 1100206 et 201) .
Les "bras" mesuraient env. 6 à 7 cm de long pour une épaisseur de 2 à 0,5 cm à l'extrémité. Cela aurait pu rentrer dans les préconisations dimensionnelles que vous faites en pièces pleines...?

Conclusion : peut-etre eut-il fallu des jets supplémentaires plutot que des events ? peut-etre les deux ?
Le Bronze semblait se figer rapidement dans les moules qui étaient froid au moment de la coulée (peut-etre un handicap supplémentaire ?).

L'idée de couler des paroies fines pour des pièces à noyau me paralyse un peu du coup !...

J'envisage d'acheter du CUSi3Mn1 mais c'est un gros investissement car c'est 100 kg minimum.... Est-ce un bronze correct ?
(on ne trouve effectivement pas d'everdur en france...)

Citation :
Olivier DUHAMEL - 12 février 2013 :
Je pense que les étoiles de mer n’ont pas besoin d’évent. Le problème vient encore surement de votre métal… (certaine photos montrent le dessus des boutons… la surface est granuleuse … Je n’ai jamais vu ca. Très bizarre)  Ecopez vous les impuretés flottant à la surface du creuset avant de verser ?
Un jet au milieu devrait suffire amplement.
Essayez de couler dans des coquilles bien chaudes. Pour des pièces fine, je coule parfois dans des coquilles presque encore rouge, le métal glisse mieux.
100 kg minimum?  Ils ne sont pas vraiment accommodants… !!  « on ne peut pas »  et pourtant « quand on veut, on peut »  « if there is a will, there is a way » disent les anglais. 
JAVIER – 7 mars :
J'ai donc été livré du bronze au silicium/manganese (Cu Si12Mn1).
Le temps de préparer quelques moules et j'ai effectué 2 coulées le we dernier dont voici quelques nouvelles :

J'ai repris 3 moules identiques aux coulées précédentes afin de voir l'évolution.
1 étoile de mer "pleine".
1 étoile de mer "parois fines"
1 buste plein.

Le buste plein à parfaitement coulé, tout comme cela c'était produit les fois précédentes, pas de surprise donc.

Les deux étoiles de mer ont à peine mieux coulé que les fois précédentes :  le bronze n'a pas complètement coulé dans les moules que ce soit en parties fines (pas de bronze du tout dans les "bras" de l'étoile, l'épaisseur était d'environ 5mm) et à peine mieux qu'avant pour ce qui concerne l'étoile "pleine". Ici les "bras" ont été remplis partiellement alors que l'épaisseur commence à 2 cm pour finir en pointe, le tout sur 5cm de long. (j'essaie de joindre des photos...).

Par ailleurs lors de cette coulée, je me suis à nouveau retrouvé , comme avec le bronze de récup, avec un (gros) fond de bronze qui à figé dans le creuset lors de la coulée...
Pourtant température de four 1140° et temp. de bronze 1030° au moment de la coulée.
Pas assez chaud ??? Le bonhomme pas assez rapide ???

En première analyse le changement de bronze n'a pas fait évoluer considérablement la situation (sauf qu'il n'y a plus aucunes scories en surface des boutons refroidis et que le bronze semble un tout petit peu plus coulant dans les moules mais pas encore assez pour les remplir completement).

Mes réflexions s'orientent vers :
- la rapidité d'éxécution ?
- la forme du cone de coulée (devrait-il etre plus conique afin de laisser pénétrer le bronze plus rapidement ? 
- La mise en place d'évents (mais tu sembles dire que la céramique est suffisamment poreuse pour eviter cela dans des pièces de ces dimensions...(etoile pleine en particulier)?
- ???

j'ai également coulé un moule plus complexe avec puits extérieur et puits secondaires en remontant. Là le résultat n'est pas probant mais c'est vraiment dû à ma conception du moule... Je t'adresse une photo pour info et vais tacher de retravailler ce système de coulée.

Mais pour l'essentiel il y a quelque chose qui ne fonctionne pas avec les pièces fines ou à excroissances meme épaisses. Et ce n'est pas normal n'est-ce pas ?

Citation :
Olivier DUHAMEL – 8 mars :
Désolé et surpris de tes difficultés.
D’après les photos et tes description il ne devrait y avoir aucun problème. Ces étoiles de mers ne devraient présenter aucune difficulté même a 5mm.
La forme des moules et des godets de coulé : idéale
La taille du jet : Impeccable.
Température du métal : 1000 à la coulée.  Parfait.
Qualité du métal :  CS12M1 Excellent.
Events : pas nécessaires.
Tes coquilles sont elles chaudes au moment de la coulée ? Une coquille froide va bien sure ralentir la « glisse ». Je les sort aux dernier moment et les conserve chaudes dans du sable, couvrant le godet par un bout de laine de silice que j’ôte avant de verser.
Rapidité d’exécution ? ne jamais se précipiter. Gestes mesurés, cadence régulière, verser sans remous.
Mais ce que je trouve vraiment bizarre c’est cette photo ou l’on voit  tant de métal figé durant la coulée.
Je n’ai jamais vu ca mais cela semble indiquer une température trop basse qui expliquerait les manques dans les extrémités des étoiles.
Es tu sur de ton pyromètre ?  je n’ai aucun instrument pour mesurer la température du métal mais je l’évalue de la façon suivante :
Lorsque le métal a fondu je trempe dans le creuset une tige en acier (genre fer a bêton) pendant 5 secondes, si le bronze s’attache dessus en le ressortant, le métal n’est pas encore assez chaud. Je recommence toutes les 5 minutes jusqu'à ce que la tige ressorte propre. Je suis prêt a la coulée. Cela ne m’a jamais trahi. Pour des pièces très fines, j’attend encore 5 minutes (pendant lesquelles je sort et installe mes coquilles .)
Attention toutefois a ne pas laisser le métal monter trop chaud, Il ya alors des problèmes d’oxydation.
JAVIER :
Effectivement Olivier, tout cela est troublant...

Je te rejoins sur la question de la température. Il est vrai que j'utilise une sonde dans le four ET une sonde que je trempe au dernier moment dans le métal en fusion.
Je me souvenais de tes remarques sur ta façon de gérer la température (la tige de métal qui ressort propre) et je me suis interrogé justement ce we car lorsque j'ai trempé la sonde dans le métal fondu elle est ressortie couverte de métal figé !
C'est le cas à chaque coulée et du coup il y a de quoi se demander effectivement si la sonde est correcte???

Le problème qui s'y associe c'est que du coup je me demande si mon four est correct lui aussi car il met 30 mn à monter à 1100° (temp. int. du four) et il met 20 mn ensuite pour prendre 50° supplémentaires !!!
A 1150° (temp. four) la sonde trempée dans le métal indique 1050°... Ce qui est largement au dessus du necessaire semble-t-il...
En conclusion va-t-il réussir à monter suffisamment et jusqu'à la  température ad-hoc ???

Concernant les moules comment fais-tu pour les garder au chaud si longtemps puisqu'il faut bien libérer le four durant 30mn au moins pour fondre le bronze ? Un deuxième four ? La température du paradis néo-zélandais ???   :-)

Du coup mes moules sont froids lors de la coulée. Je vais prévoir un deuxième four pour ça !

J'espere faire une prochaine coulée dans 15 jours (le temps de refaire des moules) et te redirai en utilisant la technique éprouvée "du fer à béton"... Vive la technologie !

Citation :
Olivier DUHAMEL :

Je tiens d’abord a te réassurer, malgré tes problèmes  actuels, tu n’es pas loin de réussir et tout te semblera alors un  vrai jeu d’enfant…
Si tu as construit ton four comme le mien, tu devrais pouvoir fondre 10 kg en moins de 30 minutes. Ca mets du temps a démarrer, après 20 minutes le métal semble encore solide et puis ca vient d’un coup… Quand le métal est liquide a 960 il n’est pas encore forcement assez chaud. La technique du trempage toute les 5 minutes t’aide a le faire monter a environ 1100 sans aller trop loin.  Selon mes estimations pifomètrique je monte de 80 toutes les 5 minutes. Si tes pièces sont très étroites (2mm) monte encore 5 minutes.
Si la pression baisse dans la bouteille de gaz, je lui verse dessus de l’eau bouillante. (la bouteille étant debout dans un seau en plastic.)
La seconde fonte est beaucoup plus rapide car le four et le creuset sont déjà chaud. Et puis tu as aussi mis le métal a pré chauffer prés de la flamme pendant la premier fonte.
Sinon, il faudra revoir ce qui te tracassais au début : la puissance de ton bruleur.
De mon cote, comme je fonds de plus en plus régulièrement, je suis en train de considérer l’achat d’un four électrique. C’est assez cher mais a long terme, comme on brule beaucoup moins d’électricité que de gaz ….   Et puis surtout : c’est parfaitement silencieux.
Pour garder les carapaces bien chaudes,  je les ensable presque complètement (le sable c’est surtout de la silice, un très bon réfractaire)  Attention cependant a ne mas mettre de sable dans le moule, la cata.) Je couvre les godets d’un petit bout de nappe réfractaire.
Tu peux bien sur avoir un second four. C’est ce que je fais. Mes carapaces cuisent pendant que le métal fond. Mais ca veut dire une seconde bouteille de gaz et un second bruleur. N’engage pas ces dépenses immédiatement et puis si les pièces ne sont pas trop minces on peut toujours couler dans des carapaces froides.
JAVIER :
Comme ce projet a été subventionné par un centre culturel on c'est offert une canne pyrotechnique, une sonde, un bruleur "quifétou" et franchement je suis assez déçu de l'ensemble surtout si on doit en conclure que la tige en béton vaut mieux que tout ça et que le bruleur est trop faible (42 kw pourtant)...
Ce bruleur vient de chez COMO en bretagne. Il est utilisé par beaucoup de monde ici et semble suffire... quid ???

Par rapport au four il semblerait que le mieux soit l'ennemi du bien une fois de plus !!! En fait, j'ai opté pour une version plus "recevable visuellement"... ah, ah ! Donc nappe réfractaire dans un bidon de 60L en respectant tes instructions de diametre, hauteur...etc. Mais bien sur maintenant tout cela est peu réglable !!!

J'ai vraiment le sentiment que ce four "plafonne" à une certaine température ! Pour fondre 6 à 8 kg il me faut maintenant pres d'une heure pour un bronze sans doute pas encore assez chaud...(40mn pour un début de fusion + 10mn pour une temp. à 1050° selon la sonde, mais température sans doute plus basse en réalité si l'on se fie au bronze figé au fond du creuset en cours de coulée !!!  
Je vais essayer de modifier les dimensions internes du four : agrandir l'orifice d'entrée et de sortie , augmenter l'espace libre au dessus du creuset. Pour voir...?
Revenir en haut Aller en bas
le granfred
Super Très Grand Maître
le granfred

Masculin Nombre de messages : 5473
Age : 57
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/02/2006

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyVen 8 Mar 2013 - 19:41



une céramique est poreuse, mais pas suffisamment pour dégager la masse d'air, à moins de couler sous vide.
donc il faut bosser les évents.
et ce même si le bronze silicium dégaze moins. ça n'a rien à voir.

entre la paroi de mon four et le creuset, j'ai juste la place pour passer les mâchoires de la pince. le brûleur tangente pour que la flamme s'enroule bien.
j'ai une double épaisseur de 50 mm de nappe dans une enceinte en tôle.
pendant la fusion avec 1.5 bar de pression, je ferme l'orifice de 200 mm à moitié avec un morceau de nappe, et je coule dans les carapaces sorties du four à 500°c.
40 kgs de bronze sans soucis.
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.clercrenaud.free.fr/wordpress
patineur
Super Très Grand Maître


Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : près d'un chalumeau
Date d'inscription : 17/09/2012

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyVen 8 Mar 2013 - 20:06

Les moules carapaces j'en ai vu couler des petits et des très très grands, une contrainte qu'il ne faut jamais perdre de vue: si la température intérieure tombe en dessous de 300°C les moules ne sont plus poreux du tout ...

Pensez-vous qu'une assiette en porcelaine soit poreuse ?

Donc il faut garder les moules au chaud et ne pas faire les choses à l'envers. On fond le métal et on sort les moules de façon que le temps qu'ils soient mis dans le sable le métal soit porté à 1100°C maximum.

Si tu as une carotte dans ton creuset c'est que ta flamme doit buter contre ton creuset, il faut comme le dit le granfred que ta flamme s'enroule autour de ton creuset pour le chauffer uniformément sur toute sa surface, toute sa hauteur et tout son diamètre.
Revenir en haut Aller en bas
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptySam 9 Mar 2013 - 7:52

+1 pour la flamme ,perso , trois brûleurs ....ca tourne , 50 kg en 45 mn qd le four est chaud ....

pour le détendeur , céradel en a des réglables qui vont jusqu'a plus de 3B .....


Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
Javier
Apprenti
Javier

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 59
Localisation : coutances (manche)
Date d'inscription : 21/03/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptySam 9 Mar 2013 - 11:39

OK, merci pour toutes ces précisions...

Ce qui m'échappe dans tout ça c'est que puisque tout le monde semble fonctionner avec des pressions de gaz importantes, comment ce fait-il que COMO vende des detendeurs à 0,3 bar ??? Ils ont un vieux stock à écouler ou quoi ??? chut sourire Quelqu'un a-t-il une réponse ???

Concernant le four, si je comprends bien, il vaut mieux un four plutot "étroit" que trop "large" autour du creuset ??? Pour l'espace au dessus du creuset que dois-je prévoir ? J'ai 1/2 fois la hauteur du creuset à l'heure actuelle...

Je vais aussi modifier l'orientation de la flamme qui à l'heure actuelle arrive de face... (cette orientation est aussi parfois utilisée semble-t-il, alors difficile de s'y retrouver...?).

Tout ces problèmes surviennent avec un petit four pour un creuset A8. MAis j'ai un creuset A30 et son four (déjà fabriqué ) qui attendent leur tour... Ca promet !!! bienvenue

Alors merci de votre accompagnement... sourire

Revenir en haut Aller en bas
patineur
Super Très Grand Maître


Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : près d'un chalumeau
Date d'inscription : 17/09/2012

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptySam 9 Mar 2013 - 14:14

Javier a écrit:
OK, merci pour toutes ces précisions...

Ce qui m'échappe dans tout ça c'est que puisque tout le monde semble fonctionner avec des pressions de gaz importantes, comment ce fait-il que COMO vende des detendeurs à 0,3 bar ??? Ils ont un vieux stock à écouler ou quoi ??? chut sourire Quelqu'un a-t-il une réponse ???

Concernant le four, si je comprends bien, il vaut mieux un four plutot "étroit" que trop "large" autour du creuset ??? Pour l'espace au dessus du creuset que dois-je prévoir ? J'ai 1/2 fois la hauteur du creuset à l'heure actuelle...

Je vais aussi modifier l'orientation de la flamme qui à l'heure actuelle arrive de face... (cette orientation est aussi parfois utilisée semble-t-il, alors difficile de s'y retrouver...?).

Tout ces problèmes surviennent avec un petit four pour un creuset A8. MAis j'ai un creuset A30 et son four (déjà fabriqué ) qui attendent leur tour... Ca promet !!! bienvenue

Alors merci de votre accompagnement... sourire


Peut-être que le détendeur 0,300mb c'est pour ta cuisinière ... (cherches pas c'est exactement la pression pour un réchaud de camping 0,300mb). Plus sérieusement c'est aussi la pression pour un four basse pression à air pulsé (avec un gros ventilateur).

Pour le four la hauteur au-dessus du creuset peut aller de 0 à zéro ?! Par contre il faut laisser un passage pour la flamme, une sortie en haut. Pas de sortie de flamme = retour de flamme obligatoire. (Essaies avec une boite de conserve fermée d'un coté et un tuyau d'arrosage, et dis nous où va l'eau quand elle bute dans le couvercle).

Donc le plus simple avec ton four en plastoc, tu coupes un morceau de laine de façon qu'il soit carré, qu'il couvre le creuset qui affleure mais avec 4 petites sorties entre le creuset et la paroi pour laisser passer la flamme (sur la vidéo d'O. Duhamel il me semble que c'est ce que j'ai vu.

Une bonne flamme est successivement de couleurs différentes selon la température de ton creuset et de ton four, on va du jaune au vert en passant par un bleu, avec le temps tu saura "lire" ces indications pour savoir où tu en est avant de mettre ta canne pyro.

Sur l'image ci-dessous tu verra un four (450 points ce n'est pas la même échelle) partiellement renversé, on voit bien le trou du creuset et les 4 sortie pour la flamme.

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché 80362897_p
Revenir en haut Aller en bas
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptySam 9 Mar 2013 - 19:21

un four basculant , quel bonheur ! mais gare aux godasses sourire le système est super , évacuation des gaz sur les côtés , et creuset à raz du couvercle ! ds une seconde vie , je ferais le même ( en plus petit mort de rire ) .....
ds mon four , il faudrait que je remplace la fibre , à force , elle est en lambeaux ( éclaboussures ) le fond du four , autour du fromage , une belle galette de bronze .... hihihi mais comme la maintenance , c'est ma pomme , j'ai pas le temps ... qd je perdrais trop en temps de fusion , promis juré , je m'y colle ....donc , si t'as pas ces évacuations excentrées , il te faut entre 10 et 5 cm au dessus du creuset , c'est réglable avec la hauteur du creuset , et du fromage ....mais quand on fait le four (pas kleenex) faut toujours penser à pouvoir évoluer en taille de creuset ....

pour en revenir à ce détendeur , j'ai le même de chez arzalo sur le four de décirage , avec deux brûleurs id , mais c'est du décirage , y a pas le feu ( 150 mili suffisent , pour une progression lente ) en fusion , il te faut tabler sur une capacité de chauffe supérieur au nécessaire , avec possibilité de réduire , et pas l'inverse geek
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
Javier
Apprenti
Javier

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 59
Localisation : coutances (manche)
Date d'inscription : 21/03/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 13 Mar 2013 - 17:32

Patineur à dit :
Sur l'image ci-dessous tu verra un four (450 points ce n'est pas la même échelle) partiellement renversé, on voit bien le trou du creuset et les 4 sortie pour la flamme.

Ok, je vais modifier ma sortie...
Question naïve...: Pendant la fonte, sur le four de ta photo, il y a bien un "couvercle" au dessus du creuset qui est enlevé au moment de la coulée??? Et donc l'air et les flammes s'échappent par les 4 orifices de la périphérie ?
Sinon quelle déperdition de chaleur non ???

c'était une question à 100 balles...
chut
Revenir en haut Aller en bas
patineur
Super Très Grand Maître


Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : près d'un chalumeau
Date d'inscription : 17/09/2012

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 13 Mar 2013 - 19:55

Oui il y a un disque en béton réfractaire percé en son milieu que l'on pose sur le dessus du four, pour la coulée il est posé plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Javier
Apprenti
Javier

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 59
Localisation : coutances (manche)
Date d'inscription : 21/03/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 13 Mar 2013 - 20:43

Ok Patineur, je vais modifier mon four pour le creuset A30.... Et le carré de nappe HT laissant échapper par 4 orifices c ok !
Revenir en haut Aller en bas
patineur
Super Très Grand Maître


Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : près d'un chalumeau
Date d'inscription : 17/09/2012

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 13 Mar 2013 - 22:16

Javier a écrit:
Ok Patineur, je vais modifier mon four pour le creuset A30.... Et le carré de nappe HT laissant échapper par 4 orifices c ok !

Penses à percer un trou au milieu de ta nappe :

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché T.F45_A_366x561
Revenir en haut Aller en bas
Javier
Apprenti
Javier

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 59
Localisation : coutances (manche)
Date d'inscription : 21/03/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 13 Mar 2013 - 23:16

euh....
Ben je comprends plus !!!
Si je perce un trou au milieu... à quoi servent les trous périphériques ???
Et occulter le milieu pendant la fusion ne permet-il pas de garder la chaleur ?
gloups...
J'y perds mon latin...
En tout cas belle réalisation sur la photo ! C'est ton four ?
Revenir en haut Aller en bas
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyJeu 14 Mar 2013 - 8:18

le systeme du gros four , n'a d'interêt que parce qu'il est basculant , et permets de vider le creuset sans le sortir .....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
patineur
Super Très Grand Maître


Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : près d'un chalumeau
Date d'inscription : 17/09/2012

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyJeu 14 Mar 2013 - 21:33

Javier a écrit:
euh....
Ben je comprends plus !!!
Si je perce un trou au milieu... à quoi servent les trous périphériques ???
Et occulter le milieu pendant la fusion ne permet-il pas de garder la chaleur ?
gloups...
J'y perds mon latin...
En tout cas belle réalisation sur la photo ! C'est ton four ?

Non, les four que je connais sont plus "volumineux", celui-ci c'est un 18 points cuivreux, voici où j'ai trouvé la photo qui ne servait qu'a l'illustration, je n'en avait pas d'autre.

four de fusion

Vous voudrez bien me pardonner si il y a le prix sur ce lien, je n'ai pas trouvé sans.

Et il est à noter que dans le cas de ce four le trou, "illustratif", est le seul trou d'évacuation des gaz et fumées.
Revenir en haut Aller en bas
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyJeu 14 Mar 2013 - 21:56

il me semble patineur , que notre ami javier , risque fort de se paumer ds tout celà , s'il arrive à mener à bien une fonte , en a 15 , et surtout à confectionner et décirer correctement ses moules au préalable , ce sera déjà pas mal
... j'ai l'impression qu'on brûle un peu les étapes , ds tous les détails et expériences que ce boulot demande .... les
trucs de duhamel , avec un petit creuset ne suffisent pas , pour mener à bien une fusion de 30 kg .... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
patineur
Super Très Grand Maître


Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : près d'un chalumeau
Date d'inscription : 17/09/2012

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyJeu 14 Mar 2013 - 23:38

marco polo a écrit:
il me semble patineur , que notre ami javier , risque fort de se paumer ds tout celà , s'il arrive à mener à bien une fonte , en a 15 , et surtout à confectionner et décirer correctement ses moules au préalable , ce sera déjà pas mal
... j'ai l'impression qu'on brûle un peu les étapes , ds tous les détails et expériences que ce boulot demande .... les
trucs de duhamel , avec un petit creuset ne suffisent pas , pour mener à bien une fusion de 30 kg .... scratch

Déjà le creuset "fait maison" me choque pour trimbaler du métal à 1100°C.

Pour décirer, un four potager en briques pas cancérigènes, argile pour fermer et brûleur au gaz me semblerai très bien et après un four en ciment réfractaire avec un brûleur plus puissant pour la fonte serai idéal en le combinant avec un creuset 5 ou 10 points en graphite.

Les économies de bouts de chandelles c'est sympa quand il n'y a aucun risque pour la santé, mais là, sans vouloir donner des leçons, vous jouez avec du gaz à 3 bars de pression, deux bouteilles en nourrice et du métal à 1100°.

Quand bien même vous travailleriez avec du charbon je serai inquiet de vous voir vous servir du creuset "made in cuisine".
Revenir en haut Aller en bas
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 6971
Age : 61
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyJeu 14 Mar 2013 - 23:50

+1 hihihi , l'apprenti sorcier ... duhamel sera pas présent si un de ses adeptes part aux urgences ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
patineur
Super Très Grand Maître


Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : près d'un chalumeau
Date d'inscription : 17/09/2012

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyVen 15 Mar 2013 - 0:47

.Un four à induction de 60 points, on n'est pas dans le même catégorie, mais pour la châleur du métal on est dans le ton ...

Ici on voit bien qu'un four de décirage ce n'est pas la mer à boire à fabriquer, parpaings, argile, un chalumeau et hop ! On voit aussi l'usage du couvercle du four de fusion. (par contre la ciselure et la patine, vous pouvez passer je déconseille fortement cette façon de travailler)
Revenir en haut Aller en bas
OlivierDuhamel
Apprenti
OlivierDuhamel

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 61
Localisation : Nouvelle Zelande
Date d'inscription : 21/06/2011

De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché EmptyMer 27 Mar 2013 - 20:00

Bonjour a tous,

Je reviens après plusieurs mois.... surtout pour aider Javier à fondre son métal. Avec tout le savoir collectif partagé ici cela devrait être assez facile.
Si je comprend bien son projet, il souhaite démarrer a petite échelle et s’agrandir au fur et a mesure de son apprentissage, c’est bien sur la meilleure façon de faire.
Merci Javier d’avoir publié plus haut nos conversations privées.

En lisant toutes les suggestions publiées plus haut, je pense que l’idée de le grandfred de resserrer l’espace entre ton creuset et les parois du four est la bonne. Ma recette préconise de laisser un espace aussi large que le diamètre du bruleur... Une recommandation pifométrique qui marche pour moi et mon bruleur mais qui peut bien sur être modifiée.

Beaucoup semblent vouloir enfermer le four dans un bidon, une couche de ciment, de l’acier, des constructions en brique... Oui bien sur, pourquoi pas. Si ton four n’a pas besoin d’être amovible et facilement mis a l’écart ou si tu entends fondre régulièrement. Mais si tu fonds une fois tout les 3 mois….du boulot, des frais et des complications sans bénéfice réel …inutile de toute façon de se lancer dans ces travaux avant d’avoir trouvé la configuration idéale de l’âme du four. On peut facilement ajuster les dimensions d’un rouleau de couverture, plus dur en revanche de rétrécir, allonger, découper un bidon en inox ou de recouler un coffre en ciment.

Marco Polo fait remarquer a juste titre que la nappe va rapidement s’effondrer a la chaleur et le four perdre sa rigidité. Lorsque tu es satisfait de la configuration du four, imprègne l’extérieur de la nappe de silice colloïdale. Ca va durcir à la flamme et solidifier l’ensemble pour plusieurs années de loyaux services. Le four reste léger et facilement transportable. J’explique cette technique dans le bouquin. Un four léger et transportable n’a aucun avantage pour la fonderie pro, il leur faut du fixe, solide et durable mais pour l’amateur qui travaille dans sa cour de temps à autre, un kit léger, démontable et pas cher, c’est essentiel.

L’autre avantage du four « kleenex » (j’aime bien l’expression de Marcopolo.) est qu’on peut l’ajuster aisément, affuter les réglages. Une fonderie pro va remplir autant de coquilles que possible avec 100kg. L’amateur occasionnel voudra fondre 2 kg aujourd’hui, 10 kg la semaine suivante et 4 kg un mois plus tard. Le même four peut être resserré ou élargi autour du creuset adéquate. (fondre 2 kilos dans un A10, c’est très inefficace.) On peut aussi avoir 3 fours a très peu de frais et même en construire un nouveau en qqs minutes. (Tiens mon voisin veut une nouvelle poignée de tiroir ? Zut j’ai pas de four… attends 2 minutes…)

Reste la question du bruleur. Selon tes descriptions le tien devrait facilement faire l’affaire. Je recommande de louer le bruleur pour commencer et de n’engager les dépenses d’achat qu’après avoir loué un bruleur qui donne satisfaction.
Ensuite il n’ ya pas tellement de paramètres à faire varier : la distance de la flamme, l’ouverture de la cheminée. Je règle ainsi :
La flamme bien en face de la base du creuset, droit dessus.( Commence doucement si tu as un creuset commerce, flamme moyenne pendant 5 minutes. Tu peux démarrer à fond de balle avec un petit creuset en céramique fait maison.).
S’il y a retour de flamme, la cheminée est trop fermée. Ouvre un peu plus. (Mais en fait, la chaleur va soulever la couverture et laisser s’échapper juste ce qu’il faut pour éviter le retour de flamme a l’entrée. Moins on s’en mêle et mieux ca marche.)
Au bout de 5 minutes le creuset devient jaune. Avance et recule la flamme, Je travaille à l’œil, plus le creuset est jaune, mieux je suis.

Quand le métal a fondu il n’est pas forcement encore assez chaud. Je trempe une tige en acier genre fer a béton pendant 5 secondes, si la tige ressort couverte de bronze ca va pas. Laisse chauffer encore et recommence cette manip toutes le 5 minutes, lorsque la tige ressort propre tu es prêt a couler.

« Manque de pression » Si la pression tombe dans la bouteille, ca congèle, la flamme mollit. Je mets la bouteille dans un sceau en plastic, je verse dessus de l’eau bouillante et ca redémarre à fond de balle.
Le détendeur ? Bon, ca, je ne sais pas vraiment a quoi ca sert. Je vais directement du tuyau à la bouteille… mais ce sont des bouteilles aux normes NZ. Peut être les bouteilles aux normes Europeennes ont-elles besoin d’un détendeur. Je ne me prononce donc pas sur son usage.

« Hyper dangereux » Lancien a raison, on s’amuse avec du gaz sous pression et du métal a 1100. Des précautions élémentaires s’imposent. En premier lieu, attendre la fin de journée pour la première bière. Mais en toute logique, les dangers sont les mêmes quelle que soit la gueule du four.

Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bodyscape.fr
Contenu sponsorisé




De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty
MessageSujet: Re: De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché   De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la Cire Au Bronze - Construction d'un four bon marché
» carrière en construction
» construction normande
» recherche un fap bronze
» Construction du Théâtre de Saint-Nazaire : des fondations à la livraison; 10 panoramiques 360° même point de vue sur 2 ans.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DE SCULPTURE :: MATIERES :: BRONZE :: SCULPTURE EN BRONZE :: Pas à Pas Bronze-
Sauter vers: