LE FORUM DE SCULPTURE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Sculpture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

 

 projet de cuisson primitive

Aller en bas 
AuteurMessage
Cailloux
Très Grand Maître
Cailloux

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 43
Localisation : Lot
Date d'inscription : 14/10/2012

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyJeu 10 Oct 2013 - 23:43

salut à tous & toutes,

je suis en train de passer le pas "terre" sourire. j'ai besoin que votre avis technique, réalisable? le truc que j'ai oublié par ignorance?,...

mon projet: modeler une série de Vénus en terre cuite au four primitif. à l'ancienne donc. ma démarche est de collecter dans la nature tout les éléments dont j'ai besoin.

j'ai collecté 50KG d'argile (jaune orangé) dans une ancienne carrière de calcaire. le test du colombin de la taille d'un stylo enroulé autour du doigt semble concluant, ne se fissure que très peu. j'ai laissé détremper cette argile dans une poubelle pendant 2 mois en la passant au malaxeur deux trois fois. j'ai ensuite tamisé au tamis grosses mailles puis à la passoire fine de cuisine. il reste des particules de sable et de minerai de fer de environs 1mm. actuellement 30l de ce mélange sont à égoutter dans un linge grossier suspendu.

pour la chamotte je broie des tuiles anciennes que je tamise à la passoire de cuisine. j'obtiens une poudre fine dont les plus gros grains font 1mm.

j'ai collecté du sable dans une ancienne sablière, que j'ai lavé et tamisé puis mis à sécher.

je veux réaliser une cuisson en meule chapée. les sculptures seront réalisées au colombin.

ma première question concerne le dégraissage. j'ai trouvé cette suite de test à effectuer sur le net pour savoir à quelle proportion il faut "assaisonner" sa terre. j'imagine que le four que l'on emploi pour cuire ses pièces influence directement les proportions du mélange. avec un four primitif en meule chapée dois-je faire les 15 test au puis-je en éliminer certains?

"Parfois une approche empirique ne permet pas d'avoir de bons résultats, il est alors nécessaire de pratiquer des essais systématiques et quantifiés pour connaître son argile. Voilà comment je pratique : - à partir d'une argile brute, je fais 15 boulettes de 60 g., ce qui me permettra de faire 15 petites poteries."
 
Ex. A1 : - pâte brute. A2 : - sable 5 g. - chamotte 5 g.
  1      2         3          4          5
A s0c0  s5c5    s10c5   s15c5    s20c5
B s5c0  s5c10  s10c10  s15c10  s20c10
C s0c5  s5c15  s10c15  s15c15  s20c15


en vous remerciant par avance de vos réponses éclairées et pertinentes chinchin
Revenir en haut Aller en bas
http://ghislaingallerneau.wix.com/gallerneau-ghislain
Cailloux
Très Grand Maître
Cailloux

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 43
Localisation : Lot
Date d'inscription : 14/10/2012

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyVen 11 Oct 2013 - 19:09

alors, personne ? clown
Revenir en haut Aller en bas
http://ghislaingallerneau.wix.com/gallerneau-ghislain
Ghislaine Pommier GG
Super Très Grand Maître
Ghislaine Pommier GG

Féminin Nombre de messages : 7467
Age : 59
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 28/01/2010

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyVen 11 Oct 2013 - 19:14

C'est pas que je t'aiderais pas, mais je n'ai pas la moindre idées de comment jouer avec toi sourire 
Je ne sais pas qui a déjà pratiqué, Florence peut être?
Revenir en haut Aller en bas
http://mesterresraku.fr/
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 7117
Age : 62
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyVen 11 Oct 2013 - 19:32

si c'est une base "argile" , silice , tu peux cuire , si c'est "une marne" base calcaire , c'est onctueux et sympa , en couleur et en texture , mais badaboum à la cuisson ....clown faut tester avec des cônes ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
madame Dutour
Super Très Grand Maître
madame Dutour

Féminin Nombre de messages : 5087
Age : 59
Localisation : Charente
Date d'inscription : 23/01/2008

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyVen 11 Oct 2013 - 20:43

Bonsoir,
je n'ai pas trop pratiqué de cuissons primitives.
Ton tableau m'étonne. Je trouve qu'il n'y a pas beaucoup de dégraissant pour des cuissons primitives.
Moi je viserai plutôt 30 à 50% (du poids de terre sèche).
Tout dépend aussi de quelle quantité de sable il y a déjà dans ta terre.
A ce propos vérifie que c'est de la silice et non pas du calcaire (test à l'acide chlorhydrique).
Mène ta cuisson très lentement et sur pièce archi sèches. Les sculptures ne sont pas faciles à cuire à cause des différences d'épaisseur et donc de tension...bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beudinlesaint.odexpo.com
xavion
demi ouvrier


Masculin Nombre de messages : 90
Age : 54
Localisation : Saint Pierre. Réunion.
Date d'inscription : 30/12/2010

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyVen 11 Oct 2013 - 21:21

Salut Cailloux
j'ai essayé , il y a deux ou trois ans, de faire des céramiques façon néolithique.
j'ai procédé plus ou moins comme toi : j'ai collecté de l'argile dans un fond de vallon (je ne me suis pas posé de question sur sa composition, c'était dans le "quercy rouge", une région ou tout est en brique, j'ai pensé que n'importe quelle terre du coin ferrait l'affaire). Je l'ai largement moins travaillée que ce que tu décris ; comme toi j'ai fait de la chamotte avec de vieilles tuiles.
Les pièces ont été montées au colombin ou modelées, et le tout a cuit dans une fosse creusée dans un talus assez raide (du coup le "mur du fond" de la fosse était assez haut, j'ai pensé que ça faciliterait la montée en température), d'autre part le fond de la fosse comportait un trou rectangulaire au centre, bordé tout autour par une sorte de margelle.
Pour éviter les chocs thermiques j'ai commencé la cuisson en faisant un feu léger dans le centre de la fosse et en mettant les pièces sur la margelle, côté extérieur, au bout d'un moment je les ai mises sur la margelle du fond, ou je suppose que la chaleur est plus intense à cause de la réverbération sur le mur. Le feu est entretenu et monté en puissance, les pièces sont régulièrement tournées pour chauffer de tous les côtés. Quand j'ai estimé qu'elles étaient suffisamment chaudes (pifomètre réglé à 2.2), je les ai placées sur le foyer, au centre de la fosse, et j'ai recouvert de bois pour faire un bon gros feu qui envoie, et je l'ai entretenu. ça a cuit à gros feu pendant un bon tas de bois (une heure ou deux ?) puis j'ai recouvert le foyer d'écorces et j'ai recouvert les écorces de terre pour finir la cuisson dans une atmosphère réduite, et pour ralentir la descente de température.

Résultat des courses : pas décevant. Très peu de casse, et encore, il s'agissait surtout de décollement ou de fissures aux jonctions des colombins. Par contre, je m'imaginais que la fin de cuisson en réduction me donnerait un beau noir brillant, au lieu de ça j'ai eut un gris tout à fait moche (c'est dommage parce qu'une petite pièce qui était près du bord, et qui a pris un peu d'oxygène est sorti d'un super beau rouge).

ça ne répond pas à tes questions, juste une expérience perso, qui m'a amusée. Je n'ai pas essayé une approche systématique, j'ai mélangé la pâte et la chamotte au jugé (sur un critère de plasticité et pas du tout en pensant à ce que ça donnerait à la cuisson), c'est la quantité de bois disponible qui m'a dictée le temps de la cuisson, etc. Mais je pense que si tu prends des précautions pour monter tes pièces en température lentement, tu devrais éviter la casse.
Pour le sable, je me demande si un sable calcaire ne risque pas de gonfler à la cuisson et de tout casser. J'ai déjà fait des mélanges de faïence avec du sable de basalte, ça ne bouge pas à la cuisson, mais je n'ai jamais osé mettre dans un four une terre chamottée avec du calcaire.

Revenir en haut Aller en bas
madame Dutour
Super Très Grand Maître
madame Dutour

Féminin Nombre de messages : 5087
Age : 59
Localisation : Charente
Date d'inscription : 23/01/2008

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyVen 11 Oct 2013 - 21:51

C'est pas la peine d'essayer le sable calcaire ! Il faut un sable siliceux !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beudinlesaint.odexpo.com
Cailloux
Très Grand Maître
Cailloux

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 43
Localisation : Lot
Date d'inscription : 14/10/2012

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptySam 12 Oct 2013 - 13:00

salutations,

GG: merci sourire 

Marco: test à l'acide fait: aucune réaction effervescente, je peu donc en conclure que c'est une terre à base cilice (délicieuse). tu testerai sur des cônes plutôt que sur de petites poteries?

Man'dutour: je ne pense donc pas que ce tableau soit fait pour une cuisson primitive vue ta réaction. que pense tu de ces 6 mélanges?:

test 01: 1 argile - 15% sable - 15% chamotte ( 30% dégraissant)
test 02: 1 argile - 25% sable - 25% chamotte ( 50% dégraissant)
test 03: 1 argile - 15% sable - 35% chamotte ( 50% dégraissant)
test 04: 1 argile - 35% sable - 15% chamotte ( 50% dégraissant)
test 05: 1 argile - 20% sable - 20% chamotte ( 40% dégraissant)
test 06: 1 argile - 10% sable - 30% chamotte ( 40% dégraissant)

quelle épaisseur d'argile préconise tu pour les tests et les sculptures?

merci pour le conseil cuisson lente et pièce archi sèche.

Xavion: merci pour ton partage expérimental, c'est cette proximité naturelle des matériaux et de leur mise en oeuvre qui m'attire également.
Revenir en haut Aller en bas
http://ghislaingallerneau.wix.com/gallerneau-ghislain
madame Dutour
Super Très Grand Maître
madame Dutour

Féminin Nombre de messages : 5087
Age : 59
Localisation : Charente
Date d'inscription : 23/01/2008

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyDim 13 Oct 2013 - 10:36

Bonjour,
pour moi la chamotte et le sable ont tous les deux la même utilité (dégraissants) donc je ne vois pas trop pourquoi mettre les deux...Sinon peut-être à éviter d'avoir à casser trop de briques.
Si ta terre a déjà du sable comme tu sembles le dire il faut le prendre en compte aussi et ne pas trop forcer sur le dégraissant.
50% au total c'est vraiment pour le travail de grande taille avec gros choc thermique.
Pour des petites pièces il me semble que tu peux rester autour de 30%.
Question épaisseur : une pièce très épaisse (plus de 2cm) à plus de risque de casse au moment où l'eau de constitution des cellules s'évapore (entre 500° et 600°). Elle demande une cuisson plus lente que les pièces fines pour laisser le temps à l'eau de traverser la paroi.
Les pièces trop fines (quelques mm) sont fragiles mécaniquement car un peu sous cuite dans ce type de cuisson.
Il faut donc prendre une taille intermédiaire entre 5mm et 1cm pour démarrer...tout dépend de la taille de ta pièce. Ensuite tu ajusteras en fonction du résultat.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beudinlesaint.odexpo.com
marco polo
Super Très Grand Maître
marco polo

Masculin Nombre de messages : 7117
Age : 62
Localisation : charente
Date d'inscription : 13/04/2009

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyDim 13 Oct 2013 - 13:22

Marco: test à l'acide fait: aucune réaction effervescente, je peu donc en conclure que c'est une terre à base cilice (délicieuse). tu testerai sur des cônes plutôt que sur de petites poteries?

pas de réaction franche avec hcl , c'est bon signe .... c'est vrai qu'en Dordogne t'a plus de chance qu'ici de trouver des terres convenables ...sourire maintenant , trouver le bonne équilibre en terme de modelage , séchage , retrait , cuisson ..... est complexe .... sachant que les ajouts en matières premières sont possibles , mais demandent à chaque fois de vérifier ..... en ne modifiant qu'un des paramétres à la fois .... ce serait peut être plus simple d'allez chercher de la terre dans une ancienne carrière de tuilerie ou briquetterie , et de l'améliorer , ou de fouiner du côté de sites ou il y avait des fours de potiers .....les montres fusibles servent à étalonner les limites de ta terre et de connaitre précisément la température à l'endroit ou se trouve l'échantillon ....bonne recherche ....sourire 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deboisenbronze.net
Cailloux
Très Grand Maître
Cailloux

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 43
Localisation : Lot
Date d'inscription : 14/10/2012

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyVen 18 Oct 2013 - 0:11

bonsoir à vous,

pas trop de temps pour buller ( sourire ) sur le forum en ce moment, des cailloux moins prosaïques et poétiques sont à mes trousses....

j'ai préparé un mélange à 50% de dégraissant et un à 40%.

mélange 1: 4 argile, 1 sable, 1 chamotte
mélange 2: 7 argile, 2 argile violette (pour test couleur), 2 sable, 2 chamotte

les pain sont dans du papier journal dans la maison, je pense pouvoir attaquer le modelage dans quelques jours.

pour les test vu ce que vous m'écrivez: est ce que par ex la cuisson d'un petit bol avec 50% de dégraissant est représentatif d'une pièce plus grande? une cuisson réussie avec ce mélange sur un petit volume peut être ratée sur un volume plus grand?

sinon mam'dutour quand tu écrit " 50% au total c'est vraiment pour le travail de grande taille avec gros choc thermique " tu entend quelle dimensions stp?

sinon pour l'utilisation de deux dégraissants je ne sais pas non plus quel intérêt, je l'ai lu sur deux reconstitutions de cuissons primitives. sans doute pensent ils que les anciens recyclaient leurs poterie foirées ou brisées? pour ce qui de la chamotte je la produit avec un disque diamant à grosse pastilles, 3 kg en 30mns! poussiéreux certes mais efficace!     
 
vous avez un médium passionnant bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://ghislaingallerneau.wix.com/gallerneau-ghislain
madame Dutour
Super Très Grand Maître
madame Dutour

Féminin Nombre de messages : 5087
Age : 59
Localisation : Charente
Date d'inscription : 23/01/2008

projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive EmptyVen 18 Oct 2013 - 12:07

Oui historiquement ça semble logique d'utiliser à la fois le sable et les vieux tessons..Ce qu'ils avaient sous la main.
Grande pièces c'est vraiment grand : au delà de 50 cm
La terre à creuset, par exemple est constituée de 50 à 60% de chamotte. Mais les creusets sont gros, épais, et doivent passer de 1200° à 20° !! C'est donc les conditions les plus extrêmes !
...c'est ce que je voulais dire en parlant de grosses pièces. Ce peuvent être aussi de très grandes sculpture..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beudinlesaint.odexpo.com
Contenu sponsorisé




projet de cuisson primitive Empty
MessageSujet: Re: projet de cuisson primitive   projet de cuisson primitive Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
projet de cuisson primitive
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DE SCULPTURE :: MATIERES :: TERRE :: TERRES, MATIERES PREMIERES-
Sauter vers: