Sculpture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La sculpture chinoise ancienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: La sculpture chinoise ancienne   Ven 5 Mar 2010 - 21:44

Je vous propose un voyage dans un passé lointain au moyen de la sculpture chinoise en remontant de la période la plus ancienne connue, jusqu'à nos jours.
J'ai volontairement simplifié les explications pour ne pas trop se perdre dans les détails mais si vous le souhaitez, des liens "En savoir plus sur..." vous permettent d'approfondir les principaux thèmes de chaque époque.

Etant donné le nombre de photos de ce sujet, il vous faudra attendre un peu pour que toutes soient chargées.



- du néolithique à l'âge du bronze (de 8000 jusqu'au 16e siècle avant JC)
L'Homo sapiens serait apparu dans les plaines de l'Asie Orientale il y a environ 100 000 ans.
Après la dernière glaciation,(entre 10 000 et 5000 avant JC) les ancêtres des Chinois se seraient installés sur les rives des principaux fleuves et on donné naissance à diverses civilisations néolithiques.
Le néolithique chinois se caractérise par le développement de l'agriculture, la production de céramiques et de textiles, et pour ce qui concerne les civilisations orientales, par la présence de mobiliers funéraires en jade.
Plusieurs savants faisant abstraction des mythes et des légendes classent les cultures néolithiques chinoises à partir de 5000 avant JC selon deux critères : un critère géographique distinguant en fonction des vestiges matériels les cultures du sud et du nord et un critère résultant des caractéristiques et des décorations des objets et les pratiques funéraires sur l'axe est-ouest.

Carte du néolithique chinois.

On décompose aujourd'hui le néolithique chinois en trois cultures : Le Yangshao, le Liangshu et le Longshan.
Sur le plan artistique on identifie la culture Yangshao (Ve - IIIe millénaire avant JC) à ses céramiques rouges, la culture Liangshu (IIIe - IIe millénaire avant JC) au travail du jade (disques bi en jade perforés et cong en jade colonnes carrées).
Le Longshan s'identifie avec ses céramiques noires brillantes en pâte fine


- la dynastie des Xia (du 21e au 16e siècle avant JC)

Il n’y a pas de preuves de l'existence de la dynastie Xia. Les mythes de la tradition indiquent qu'elle fut fondée par Yu et les rois sages Yao et shun.

Des signes de l’existence d’une dynastie ont été trouvés datant du 21ème siècle avant J.C : de la vaisselle en bronze à Erlitou au nord de la Chine 1975. On est sur qu’il y a eu quelque chose qui a précédé la dynastie Shang. La dynastie Xia fut citée pour la première fois dans des écrits 1000 ans après sa disparition.
On ne sait pas grand-chose de cette dynastie. La transmission du savoir était basée sur les souvenirs des anciens, sur les histoires et légendes. La succession fut créée par le fils du premier roi de la dynastie Xia, King Yu.

Il créa cette loi bien que son père ai déjà nommé un autre successeur. Il y avait à cette époque un calendrier, des sacrifices, et une agriculture très développée.
Le dernier dirigeant de la dynastie des Xia était méchant. Il perdit son rang « d’envoyé par le ciel » et on passa à une nouvelle dynastie. Comme le dernier dirigeant était quelqu’un de brutal et cruel, les dynasties qui suivirent pouvaient renverser le « fils du ciel » qui servait d’intermédiaire entre le ciel et la terre. Les femmes ont joué un rôle peu glorieux durant la chute de la dynastie.


La fin de la dynastie Xia

Meixi fut apporté à la cour du roi Jie et elle entra dans son harem. Il se confia à elle et ne se souciait guère des autres femmes du harem qui se comportaient comme on leur avait appris : polies et toujours a l’écoute du moindre souhait du roi.

Meixi se mit alors à le séduire.
Ensemble, il recherchèrent des plaisirs toujours plus élaborés et plus cruels, et ils firent construire une « montagne de viande » et une « mer de vin » par leur esclaves.

Leurs serviteurs devaient aller jusqu'à la mer et boire jusqu'à la mort, pendant que le roi et Meixi admiraient le spectacle.
Cependant arriva le temps de la guerre et les soldats de la dynastie Xia refusèrent de défendre leur roi. Meixi et le roi furent abandonnés dans un bateau et engloutis par les flots.

Le roi Tang devint alors le premier roi de la dynastie Shang.


- la dynastie des Shang (16e au 11e siècle avant JC)
- la dynastie des Zhou (1122 à 221 avant JC)
- le premier empire (221 avant JC à 220 après JC)
- la période de division ( 220 à 589 après JC)
- le 2e empire et les cinq dynasties (589 à 960 après JC)
- l'empire SONG (960 à 1279 après JC)
- la dynastie des Yuan (1279 à 1368 après JC)
S'il y en a parmi vous qui sont spécialistes de la sculpture dans la chine ancienne, ce serait bien d'avoir des compléments d'explications.
Bonne recherche et bonne découverte.


Dernière édition par Bernard Lougarre le Dim 11 Avr 2010 - 17:39, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
loïk JOSSE
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 719
Age : 63
Localisation : Rennes (Bretagne)
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 5 Mar 2010 - 23:29

je ne sais pas si on va trouver des sculptures datées avec autant de précision, mais ce qui est sûr, c'est que nous somme flattés de savoir que, parmi nous, il y a de vrais érudits capables de citer avec autant de précisions les époques de la chine ancienne !
Revenir en haut Aller en bas
http://loik.josse.free.fr
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 6 Mar 2010 - 0:01

Je n'ai rien d'érudit, je découvre seulement et je recherche dans des livres. C'est un univers aussi riche que la Grèce ancienne. Il y a beaucoup de sculptures chinoises au musée Guimet à Paris.

Cheval de la dynastie des Shang. Reproduction en résine 6x17x16 cm Atelier de moulage du Louvre - Collection Paris Musée National des arts Asiatiques GUIMET.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
loudolle
Louis Dollé,sculpteur Ymagier
avatar

Masculin Nombre de messages : 7152
Localisation : nice
Date d'inscription : 28/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 6 Mar 2010 - 1:39

bravo

____________________________ .
"fay ce que vouldras"
Revenir en haut Aller en bas
http://loudolle.free.fr
syl
Super Très Grand Maître
avatar

Féminin Nombre de messages : 1456
Age : 53
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 6 Mar 2010 - 15:41

merci Bernard, et il est vrai que le Musée Guimet consacré aux arts asiatique a une superbe collection d'oeuvres chinoises :
http://www.guimet.fr/-Chine-
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tondinesylviane.odexpo.com/
Aurigod
Sculpteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2724
Age : 67
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 6 Mar 2010 - 21:23


Tête de Lohan vers l'an 1000
terre cuite vernissée découverte à I-Chou
Dans Histoire de l'Art E.H. Gombrich
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-luc.garioud.fr/pages/techniques.html
Aurigod
Sculpteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2724
Age : 67
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 6 Mar 2010 - 21:29


Devi De Quam
C'est
de l'art Champa du Viet Nam, Champa plutôt donc d'influence hindoue
puisque les Cham ont envahi le VietNam avant les chinois au Ve.
Mais comme je la trouve super, je la mets.
Dans ces deux exemples on trouve deux regards réussis traités de deux façons différentes. Comme quoi un des problèmes basiques de la sculpture : faire un regard peut avoir plusieurs solutions.
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-luc.garioud.fr/pages/techniques.html
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 6 Mar 2010 - 23:10

Le néolithique chinois
La culture YANGSHAO (Ve - IIIe millénaire avant JC)
Le site le plus représentatif es BANPO près de l'actuelle ville de XI'AN avec des céramiques ornées de motifs géométriques, souvent des spirales peintes en rouge et en noir


Couvercle en terre cuite



Sur le site de Dawenkou (Shandong) dans la province du Liaoning (env. 3500 avant JC) on a découvert des sépultures avec du mobilier funéraire en jade de la culture de Hongshan.
Jades de la culture Hongshan.


Dragon de Jade (Musée du palais de la Chine)

Zhulong ou dragon cochon, est une créature constituée d'un corps de serpent enroulé autour d'un orifice et d'une tête de porc surmontée par deux oreilles. Le Zhulong est hybride et reflète une société d'éleveurs et d'agriculteurs.

Ce Zhulong (h 15,3 cm -Musée Guimet) de la culture Hongshan est du IVe millénaire avant JC et est en néphrite verte mouchetée de taches de rouille. La néphrite est trés dure et trés difficile à travailler sans outils métalliques. Cette pierre doit être polie avec des poudres abrasives par usure, par friction et par rotation.


Sifflet antropomorphe en jade néolithique, culture Hongshan. H 40 mm l 30 mm.

Aigle Hongshan en jade et figurine


Dragon Hongshan


La culture LIANGSHU
Disques Bi et Cong de la culture Liangshu.(entre 3000 et 2000 avant JC)
Le disque Bi est avec le Cong (ou Ts'ung) un objet emblématique rituel et sacré, du néolithique chinois. C'est un objet chamanique, un talisman qui, on le suppose, permettait de communiquer avec les forces terrestres et de repousser les esprits néfastes.

Le Bi a une symbolique céleste et solaire.

Avec les Cong, les Bi étaient fréquemment déposés auprès des défunts das les tombes.
Le Cong se présente sous la forme d'une colonne (souvent en jade) aux sections carrées traversée par un cylindre vide (relation comme le Bi entre le plein et le vide).









Disques Bi en jade dans une sépulture.
La culture LONGSHAN
LONGSHAN est une culture tardive du néolithique (3000-2000 av JC environ) qui a eu son foyer dans le HENAN. Sa vaisselle caractéristique est noir brillant et on la retrouve dans toute la Chine du Nord (bassin du Yangzi) et jusqu'aux côtes sud-orientales.
Cette dernière phase du néolithique est celle où apparaissent les premières armes, la différenciation des mobiliers funéraires et la pratique de sacrifices humains.
Le principal apport technologique de cette période est la sériciculture.

Coupe noire "coquille d'œuf" typique de la culture de Longshan (Université de Pékin)

Autres exemples de vaisselle de la période Longshan.


Pendentif en jade daté de la période de Longshan représentant un phoenix (oiseau) sous forme de dragon avec une bête dans son bec et une tête humaine (en bas) dans sa griffe. (Musée de Shanghaï).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: La dynastie des Xia   Dim 14 Mar 2010 - 15:36

La dynastie des XIA fait partie de la protohistoire (période comprise entre la préhistoire et les premiers documents écrits).En savoir plus sur la dynastie XIA

En 1995, la Chine a lancé un vaste projet visant à établir une chronologie rigoureuse pour les trois premières dynasties de son histoire, celle des Xia, des Shang et des Zhou (jusqu'à -841 pour cette dernière). L'idée était de recouper des datations au carbone-14 et des données astronomiques, concernant en particulier des éclipses, avec tout ce que les inscriptions des Shang et des Zhou pouvaient nous apprendre. Environ 200 chercheurs y ont participé et les résultats obtenus servent à présent de références aux universitaires chinois. Les dates proposées pour les Xia vont de -2205 à -1767. Les Shang auraient régné de -1766 à -1112.
Le problème est que ce projet fait encore appel à l'historiographie traditionnelle et n'est donc que partiellement scientifique.

Carte de la zone d'influence de la culture XIA

La dynastie des Xia est, selon les spécialistes, la période de l'âge du bronze. Le site archéologique d'Erlitou, près de Luoyang dans le Henan découvert en 1959 est rattaché à la culture Xia.

En savoir plus sur Erlitou


Copie d'après modèle d'époque

Les tripodes jue, destinés à contenir du vin, représentent un type de vaisselle de bronze rituelle. Ils apparurent avec la culture d'Erlitou et furent abandonnés vers le milieu du règne des Zhou.

Celui-ci de la période Shang a un relief plus prononcé que les premiers de la période Xia


Dernière édition par Bernard Lougarre le Ven 19 Mar 2010 - 15:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
Fanelle
demi ouvrier
avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 41
Localisation : Evreux 27
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Dim 14 Mar 2010 - 15:42

J'adore leurs productions, elles sont terribles par leur symbolique et leurs stylisations.
Revenir en haut Aller en bas
http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/search/label/Sculp
loudolle
Louis Dollé,sculpteur Ymagier
avatar

Masculin Nombre de messages : 7152
Localisation : nice
Date d'inscription : 28/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Dim 14 Mar 2010 - 19:52


____________________________ .
"fay ce que vouldras"
Revenir en haut Aller en bas
http://loudolle.free.fr
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Lun 15 Mar 2010 - 0:17

Pour la partie néolithique de cette civilisation, qui est la plus ancienne du monde, mais comme la plupart, on voit que l'art pour l'art n'existait pas. Soit il servait pour accompagner les morts dans ce qu'on croyait être leur monde après la vie soit pour les congs par exemple donnait un pouvoir à celui qui le possédait ; celui d'être en relation avec les forces du ciel (Dieu ?) et d'intercéder avec pour améliorer la vie des humains. Une vieille histoire finalement qui a duré chez nous jusqu'à la fin des rois de droit divin.
Ensuite lorsque viendront les périodes où on utilise le bronze on voit que l'art, tout en continuant d'être utilisé pour célébrer les rites destinés aux défunts, devient ornemental (ornement des ustensiles de cuisson par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
Vivant Christophe
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 2600
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Lun 15 Mar 2010 - 7:49

Un vrais puis de science Bernard
Je suis sûr que tu serrais très bon dans l'interprétation du Yi King
Revenir en haut Aller en bas
http://www.christophe-vivant.net
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Lun 15 Mar 2010 - 12:50

C'est vrai que cette histoire commence avec Yu le fondateur de la dynastie XIA. Je vais me limiter ici à l'histoire de l'art (en privilégiant la sculpture) en suivant la chronologie et ce n'est déjà pas facile.
L'histoire de la pensée chinoise a influencé l'art mais comme il y a une part de mythes et de légendes on risque de s'y perdre.
Pour en savoir plus sur le Yi Jing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
EDB
Sculpteur Amateur


Masculin Nombre de messages : 4604
Age : 70
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Lun 15 Mar 2010 - 16:22

quelle culture et quelle érudition doublée d'une passion, belles photos aussi.
merci Bernard, c'est passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Lun 15 Mar 2010 - 22:40

La dynastie Shang (1600-1050 avant JC)

Zone d'influence de la dynastie Shang

3 périodes :
-phase 1 : Erligang (1600 -1300 avant JC)
-phase 2: Anyang (1300 -1250 avant JC) site de Huanbei
-phase 3 : Anyang phase finale dite de Yinxu (1250-1050)

Cette dynastie est celle qui a vu se développer la technique du bronze et où apparaissent les premières sources écrites avec les "os oraculaires" marquant ainsi le début de la période historique chinoise.


Les os oraculaires (ou divinatoires) Shang (omoplates de bovins et carapaces de tortues) étaient durcis au feu par les prêtres et les chamanes. Les craquelures apportaient une réponse à des questions adressées aux ancêtres (date la meilleure pour les battues de chasse, batailles, conception d'un héritier mâle).
En savoir plus sur les os oraculaires

Les réponses étaient ensuite annotées sur l'os. Ils étaient conservés à titre d'archives.
Le déchiffrage des os oraculaires à la fin du XIXe siècle permit de confirmer le contenu du premier ouvrage historique de la Chine impériale, le SHIJI de Sima Qian (145-86 avant JC).
Les os oraculaires retrouvés dans la tombe de la Dame HAO (seule sépulture royale ayant échappé aux pilleurs) donnent des informations sur les grosesses et les maladies de la défunte mais nous apprennent aussi qu'elle mena à plusieurs reprises ses troupes au combat.

ERLIGANG (1550-1300 avant J-C)
Les bronzes rituels de cette période ont un décor réduit à une frise en relief qui évolue en circonvolutions et comporte des motifs zoomorphes trés stylisés (taoties). Les moules des bronzes étaient faits en terre réfractaire.

Vase caractéristique de la période Erligang. Vases tripodes avec pieds et col évasés, motifs taotie (animal fantastique) sur les flancs.


ANYANG phase finale dite de Yinxu (1250-1050 avant JC)

Découverte du tombeau de Fu Hao (ou Dame HAO) XIIIe siècle avant J-C
Cette tombe permis,entre autres, de découvrir du mobilier funéraire, 400 vases, des armes et 600 jades sculptés.

Coupe en ivoire incrustée de turquoise avec une anse en forme de rapace découverte dans la sépulture de la reine Fu Hao ou "Dame Hao". la décoration consiste en des masques TAOTIE et des motifs en spirale gravés comme sur les bronzes Shang.
[
Masque Taotie période Masque Taotie en turquoise
Shang
(Musée Guimet Paris)

En savoir plus sur les motifs Shang

Phénix en jade tombe de Fu Hao


Statuette en jade tombe de Fu Hao


Tigre en jade tombe de Fu Hao.

Jade personnage agenouillé tombe Fu Hao

Autres jades de la tombe Fu Hao







Pendentifs en jade -Tombe Fu Hao
Les bronzes de la période SHANG

Les bronzes de cette période (région d'Anyang province du HENAN) sont beaucoup plus riches que ceux de la période ERLIGANG et on un relief trés affirmé.

Ces bronzes sont ornés d'un bestiaire mythique ou réaliste qui présente une grande variété de motifs et de traitements : taoties, dragons, cigales, oiseaux.
Dans les fonds, les spirales carrées (leiwen) évoquent la graphie ancienne.

Le plus grand bronze du monde à Anyang

Vaisselle en bronze tombe de Fu Hao

Verseuse tripode à alcool. Début de la phase d'Anyang (XIIIe-XIIe siècle avant J-C) H : 23,8 cm, diamètre 13,5 cm.


Les YOU sont des bronzes rituels SHANG pour le vin. Ils avaient un couvercle et une anse en forme de U.
You sans couvercle

Vase You du XIe siècle avant J-C dit "La Tigresse"

YAN SHANG
Les yan servaient à cuire les aliments à la vapeur


Ce robuste ZUN, vase à vin de bronze agrémenté de décors en relief figurant des dragons et des tigres, remonte à la phase d'Anyang de l'époque SHANG. A Anyang, dernière capitale de la dynastie, la technique du bronze atteignit des sommets.

Ce FANGZUN datant de la fin de l'époque Shang et dont l'épaulement s'orne de têtes de béliers en ronde-bosse a été découvert à Yuexianpu, dans le district de Ningxiang.
En savoir plus sur le ZUN



Vase Shang en bronze avec couvercle

La culture SANXINGDUI

Les cultures qui ont été présentes sur le territoire chinois étaient loin d'offrir l'unité de caractéristiques et de traits qui leur avait tout d'abord été donnée par l'archéologie et par le parti communiste chinois en 1949 lors de son accession au pouvoir, qui pour consolider une république jeune et fragile isolée alors sur la scène internationale, ressentait le besoin profond de se considérer comme une unité compacte, territorialement et culturellement forte, ne laissant aucune place aux particularismes locaux et légitimait ainsi son image en plongeant ses racines dans le passé le plus reculé. Mais revenons-en à la culture Sanxingdui.

Le site archéologique de Sanxingdui se trouve à Guanghan (province du SICHUAN).
Les objets qui y ont été trouvés ont un style totalement différent de l'art chinois de la même période et les traits des personnages n'ont pas le type asiatique.
Pourtant, cette civilisation est contemporaine de la civilisation Shang. elle aduré 2000 ans (2800 à 800 avant J-C) et se situe dans la période du bronze.
10 000 objets en bronze, or, jade, os, ivoire on été trouvés sur ce site.
Il n'existe pas d'écrits sur la culture SANXINGDUI.
En savoir plus sur la culture Sanxingdui

Quelques bronzes de la culture Sanxingdui


Masque de bronze aux grandes oreilles et aux yeux proéminents mis au jour sur le site de Sanxingdui, dans le district de Guanghan, au Sichuan

Reposant sur un haut piédestal, cette statue de bronze (XIIe siècle avant J-C) provenant de Sanxingdui figure sans doute un prêtre.

Cette sculpture a les mêmes traits prononcés "non chinois" comme le nez saillant et les yeux écarquillés typique des têtes de bronze découvertes a Sanxingdui.

Autres sculptures Sanxingdui










Dernière édition par Bernard Lougarre le Mer 13 Oct 2010 - 23:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
EDB
Sculpteur Amateur


Masculin Nombre de messages : 4604
Age : 70
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 19 Mar 2010 - 14:38

Bernard, j'ai toujours envie d'apprendre et tu racontes si bien,
je suis tout ouïes.... et je suis comme Charles.....
Revenir en haut Aller en bas
JJ
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 8871
Age : 52
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 19 Mar 2010 - 15:25

oui Bernard, je suis partant.
Revenir en haut Aller en bas
Vivant Christophe
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 2600
Age : 53
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 19 Mar 2010 - 15:27

moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.christophe-vivant.net
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 19 Mar 2010 - 15:54

Ok alors je continue. Vous pouvez revenir sur ce que vous avez déjà lu parce que je réédite pour compléter au fur et à mesure. Je sais je chinoise mais bon...rien n'a l'air simple en chine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
EDB
Sculpteur Amateur


Masculin Nombre de messages : 4604
Age : 70
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 19 Mar 2010 - 16:57

tu peux chinoiser, je suis prêt
apprendre c'est sympa surtout avec ces renvois passionnants.

une bien belle balade, merci Bernard.

Revenir en haut Aller en bas
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 19 Mar 2010 - 19:48

La dynastie ZHOU
C'est pendant la période de cette dynastie que vécurent les plus grands philosophes chinois.
Les Zhou qui étaient originaires de Shengxi, étaient les sujets de la dynastie Shang. Il y eu un coup d'état, le roi Wen envahit le Henan, s'empara du pouvoir (1050 avant J-C).
Le roi Wen proclama que le pouvoir divin lui avait été transféré puis Zhouxin, dernier roi Shang fut pendu. On distingue deux péridoes pour la dynastie Zhou : les Zhou de l'Ouest (1050-771 avant J-C) et les Zhou de l'est (771-221 avant J-C)
En savoir plus sur la dynastie ZHOU

Les premiers rois Zhou établirent leur capitale près de Chang'an, aujourd'hui Xi'an et on les appelle Zhou occidentaux (de l'Ouest).

Zone d'influence de la dynastie Zhou

Les bronzes des Zhou de l'ouest marquent sur une période allant de 1050 à 970 avant J-C, une volonté de s'approprier l'héritage culturel de la dynastie Shang.
Ces bronzes sont généralement décorés par des masques zoomorphes de type taotie qui alternent avec des représentations d'animaux semblables à des dragons (Kui). Ces décors sont façonnés en haut relief sur un fond de nuages (yunwen) ou d"éclairs (leiwen).

Les bronzes du début de la dynastie Zhou se distinguent de ceux de la fin de la fin de la dynastie Shang par une accentuation des éléments sculptés qui rendent les objets (plutôt vases à nourriture tels que les gui et les din qu'à vin) plus imposants.

Miroir en bronze de la période des Zhou occidentaux représentant une tigresse rugissante portant 7 petits tigres en gestation et en position fœtale sauf le sixième qui est déjà sur ses pattes.

Pendentif en quart de cercle décoré de dragons


Pot en bronze période du roi Gong

Marmite en bronze du début de la période des Zhou occidentaux

Le milieu de l'époque Zhou occidentaux (970 - 870 av J-C) voit l'apparition d'oiseaux à aigrette sur des vases polis et arrondis. C'est aussi vers cette période que les motifs taotie disparaissent au profit de l'apparition d'animaux aux formes réelles ou semi-réelles comme ce vase en forme de tigre.

Ce tigre de bronze est un vase de la période des zhou occidentaux date du IXe siècle avant J-C et est exposé à la Freer Gallery of Art de Washington.

On estime que cette nouvelle forme ornementale résulte d'un contact des artisans Zhou avec les cultures des régions Sud du pays.

C'est l'époque où la dynastie est en crise. Le morcellement du territoire des Zhou avec à leur tête des potentats locaux affaiblit le pouvoir central. Les "régions" s'autonomisent ce qui aboutit à des conflits internes, à l'affaiblissement de l'autorité centrale et à une mosaïque politique et économique.

Pour affirmer son pouvoir et son autorité, la dynastie les objets rituels produits à cette époque sont plus imposants, deviennent monumentaux tandis que les décors sont moins raffinés.
Des Zhou occidentaux aux Zhou orientaux



Les Zhou occidentaux sont en permanence soumis aux attaques ennemies et transfèrent leur capitale à Luoyang (HENAN) en 770 avant Jésus-christ, ce qui marque le début de la période des Zhou orientaux (770-221 av J-C).

Pendant cette période, les bronzes sont offerts en cadeaux de mariage ou pour la décoration intérieure perdant ainsi leur usage exclusivement rituel.

Le régne des Zhou orientaux comprend deux périodes :
- la période des "Printemps et Automnes" (770 - 479 avant J-C)
En savoir plus sur la période des Printemps et Automnes
La vie de Confucius à l'époque des Printemps et Automnes

- la période des "Royaumes combattants" (479-221 av J-C)
En savoir plus sur la période des Royaumes combattants
Le Zhanguozi, philosophie du Taoïsme

Sur le plan artistique, les zhou orientaux produisent des bronzes avec des décors zoomorphes fantastiques qui évoluent ensuite vers l'abstraction. Plusieurs centres artistiques se créent dans le centre-sud ainsi qu'entre le ZHEJIANG et JIANSU.


Guaishou (animal mythique hybride) Dynastie Zhou orientaux époque des Printemps et Automnes

Vase à vin (Fanghu) en bronze de l'époque des Printemps et automnes (Musée de Shanghai)


Bronze Zhou - Bœuf (476 av J-C). Période des Royaumes combattants

Détail bœuf Zhou

Vers la fin du règne des Zhou occidentaux (875 -771 av J-C) apparaissent de nouveaux récipeints de bronze et des séries de cloches plus grandes que celles qui avaient été faites jusque là.
Les motifs deviennent sobres et stéréotypés

Les cloches chinoises n'avaient pas de battant. On tapait avec un maillet sur les protubérances (genres de goujons disposés autour de la cloche) qui correspondaient à des emplacements sonores.

En fonction des points d'impact du maillet on obtenait deux notes dépendantes sui et gu.



Nuizhong trés décoré.
A l'époque des Royaumes combattants on appelait Nuizhong, les cloches qui avaient une poignée en U inversé et une ouverture en arc de cercle.

Les nuizhong se présentaient sous forme de carillons


Cette cloche date de 880 av J-C

Vers la fin de l'époque des Zhou orientaux, pendant les "Royaumes combattants", le style des bronzes change par rapport à ceux du début de la dynastie.
Les bronzes, qu'il s'agisse d'ustensiles de cuisine ou comme içi de cloches , s'ornent d'incrustations d'or et d''argent.


Cloche en bronze à patine verte. dynastie des Zhou de l'est, période des royaumes combattants (475-221 avant JC). Décors en incrustations d'or et d'argent.
En savoir plus sur les cloches Zhou
Tout savoir sur les niuzhong, les yongzhong, les bo et les ling
Le carillon du marquis Yi de Zeng
En savoir plus sur la technique d'incrustation des bronzes Zhou

La période des "Royaumes combattants" voit vers sa fin un affaiblissement du roi Zhou qui ne dispose plus de pouvoirs face à 6 Etats plus riches vastes et puissants que les autres qui agressent et annexent les Etats plus petits.

Cette situation politique difficile n'empêche pas pour autant le développement des cultures locales. C'est à cette époque qu'apparaît la production de la fonte et la maîtrise du fer mais aussi l'ouverture d'un vaste débat concernant les valeurs sociales et morales qui deviennent les fondements de la civilisation.



Ce bronze incrusté d'argent provenant de Houma et datant de la période des "Royaumes combattants", constitue sans doute la plus ancienne représentation du BIXIE, un félin ailé à caractère apotropaïque. - (Définition).


Découvert à CHAHGZHI, au SHANXI, cet animal en bronze portant sur son dos un plateau à offrandes rituelles est de la période des royaumes combattants.

Dragon en bronze niellé d'or et d'argent de la période des royaumes combattants (Ve-IIIe siècle avant J-C) : 16cm, l: 16 cm.


Ce Jian de bronze (ustensile contenant de la glace) a été découvert dans la province de HUBEI à l'actuelle SUIZHOU dans la tombe de Zeng Hou Yi (inhumé en 433 avant J-C pendant la période des Royaumes combattants).
En savoir plus sur le Jian de bronze de Zeng Hou Yi

C'est aussi pendant la période des Royaumes combattants que l'usage de la laque s'intensifie, surtout dans le Royaume de CHU (Sude de la Chine)

Grand Phénix -Bois laqué et traces de polychromie - période des Royaumes combattants

Daim - bois laqué avec traces de polychromie, époque des royaumes combattants.
A partir du Ve siècle avant J-C, peut-être à cause des critiques des penseurs confucéens à propos de la somptuosité et du faste des pratiques funéraires (le bling-bling déjà...) les bronzes deviennent plus rares dans le Nord et sont plus simples. C'est à cette époque qu'on voit apparaître les premiers mingqi qui sont des répliques d'objets de la vie quotidienne, généralement en terre cuite et assez rudimentaires. Ils accompagnaient le défunt dans l'au-delà.
En savoir plus sur les mingqi
Le point culminant de cette évolution est l'armée de terre cuite du premier empereur (Qin Shihuangdi) qui constitue le plus grand déploiement de mingqi que l'esprit humain ait pu concevoir

Exemples de mingqi
Figurines en bois datant du Royaume de CHU


Dernière édition par Bernard Lougarre le Mar 13 Avr 2010 - 22:59, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
deuxnids
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 891
Age : 68
Localisation : vosges 88
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 19 Mar 2010 - 23:59

Bonsoir tout le monde !....

Je viens de découvrir ce post proposé par Bernard Lougarre !....

Merci à toi d'être l'initiateur de sujets aussi intéressants : (celui -là , les oeuvres de la nature , la vie.....)

Je reconnais en toi un excellent animateur qui sait partager ,et fait vivre ses différentes curiosités !.... et Dieu sait que cela n'est pas

évident de rassembler ,analyser ,éditer sur ce post toute cette documentation: bien commentée, facile à assimiler , bien ciblée pour des

sujets qui nous concernent !....

Et que d'enseignements à en tirer , quand on voit la richesse des oeuvres et leurs époques ,et,du peu de moyens qu'ils avaient à leur

disposition !...

Donc : A suivre ! bravo et si je trouve de quoi enrichir en doc , je n'hésite pas !...sourire

Ps : Je m'intéresse un peu à la Chine à travers certains livres de Lucien Bodart : (fils de consul, il est né en Chine et nous parle d'une

Chine médiévale " relativement" récente (avant 1900 ) ,et du rôle que certains pays européens avaient "déjà" eu à l'époque !.....

(édifiant!....) et hallucinante ,cette Chine Moyenâgeuse décrite par lui !.. dans :"Monsieur le Consul" " la vallée des roses "!...

(De lui , j'ai lu aussi "le massacre des indiens " (au Brésil ) !.... L'expression : " l'enfert vert " prend tout son sens!.... )
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Dim 4 Avr 2010 - 9:56

Le roi Zhou fut assassiné par une coalition de seigneurs locaux (qui s'attribuaient le titre de roi depuis déjà un siècle) et de chefs du peuple nomade Rong. Les Zhou n'arrivaient plus à contrôler leur territoire et le dernier roi fut déposé en 256 avant J-C.
Le nouveau roi Zheng s'appuyant sur l'armée de Qin fut impitoyable dans la conquête et les massacres ; il devint le premier "Auguste Empereur" ce qui marqua en 221 avant J-C la naissance du premier empire chinois unifié.
En savoir plus sur les relations entre nomades et chinois
En savoir plus sur la chute des Zhou et l'unification de la Chine


Dernière édition par Bernard Lougarre le Dim 11 Avr 2010 - 18:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
Edwige
demi ouvrier
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 59
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Lun 5 Avr 2010 - 11:33

merci pour ce festival, c'est passionnant
Revenir en haut Aller en bas
http://www.enkoikile.org/
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Mar 6 Avr 2010 - 21:59

Je ne sais pas si ça interesse beaucoup de monde.je vais en avoir pour l'année si je veux remonter jusqu'à 2010.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
syl
Super Très Grand Maître
avatar

Féminin Nombre de messages : 1456
Age : 53
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Mer 7 Avr 2010 - 8:20

en tout cas je suis le sujet assez régulièrement, merci Bernard de prendre ce temps pour nous thumleft
pour ma part, c'est pas grave si ça dure toute une année...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tondinesylviane.odexpo.com/
Isa
La taupe modèle
avatar

Féminin Nombre de messages : 6059
Age : 47
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Mer 7 Avr 2010 - 8:23

Moi aussi c'est très intéréssant, merci Bernard!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.isaa-sculpture.com/
EDB
Sculpteur Amateur


Masculin Nombre de messages : 4604
Age : 70
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Mer 7 Avr 2010 - 9:15

continue Bernard c'est super, je suis passionné par ce que tu nous apprends
et merci de nous faire partager ta passion, c'est un beau voyage auquel tu nous convie
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Jeu 10 Juin 2010 - 23:08

Ça vous a plus hein
Vous en d'mandez encore
Et bien
Ecoutez l'histoire
Du royaume de Qin

QUIN SHI HUANGDI est l'empereur chinois qui a unifié la Chine en 221 avant JC. Pour la protéger, il a commencé à bâtir une immense muraille. 17 siècles plus tard un autre empereur YONGLE, reconstruira une nouvelle protection que l'on peut toujours voir aujourd'hui (même de la Lune si vous y allez ?).
Le mythe de la muraille de Chine vue de la Lune

Jusqu'à 1974 QUIN SHIHUANDGI n'était connu que par des textes d'historiens chinois. On savait qu'il y a 2100 ans pour bâtir le palais de sa sépulture il avait fallu 700 000 travailleurs forcés.
Quand en 1974, les archéologues découvrirent la tombe de cet empereur, ils mirent à jour un trésor : l'armée de terre cuite qui l'avait suivi dans la mort. La construction se réalisa de 221 à 208 avant JC. Les artisans furent enfermés dans le tombeau pour les empêcher de dévoiler ses secrets.

Photo de la fosse N° 1 -armée de terre cuite


La sépulture proprement dite de l'empereur n'a pas encore été fouillée.

La zone de la fosse n° 1 occupe une surface de 14 260 m². les soldats sont déployés selon la formation en rectangle avec, sur le devant, trois rangées d'archers et, juste derrière, l'infanterie légère qui appuyait l'infanterie lourde, dont les soldats portaient une cuirasse à plaques.

En Chine, il était courant pour un empereur, de se faire enterrer avec ses serviteurs, ses ministres...souvent sacrifiés. Par la suite, les statues ont remplacé les hommes pour accompagner l'empereur dans l'au-delà.

Archer du mausolée de Qin shi Huangdi


Un simple soldat reconnaissable parce qu'ils portent un bonnet et ont un chignon en boule.

Les officiers se reconnaissent à leur coiffure plus élaborée que celle des soldats

Les hommes sont plus grands que nature (1m75 à 1m79) -excusez moi, je n'ai pas pu résister. Ceux là faisaient tout juste 1m75...mais bon

On compte environ 7000 statues de guerriers (polychromes à l'origine), plus de 600 chevaux d'argile, plus de 100 chars de guerre en bois (deux en bronze) et de nombreuses armes en bronze.

Chevaux tirant un char de bronze. L'attelage est sophistiqué.

Leur véritable couleur qui n'apparaissait pas dans la photo précédente.



Trois fosses sont occupées par l'armée mais on a aussi découvert la fosse des fonctionnaires, la fosse de la ménagerie et des écuries, la fosse des oiseaux de bronze, la fosse des acrobates.

Qin Shi Huangdi (le premier Auguste Empereur) mourut en 210 avant JC.La succession donna lieu à des luttes et intrigues de cour et le second Auguste Empereur dû faire face à une armée hostile et fidèle à son frère Zhao Gao exclu de la succession à des paysans qui étaient épuisés par les travaux pharaoniques commandés par son père et à des lettrés qui avaient peu de sympathie pour les Qin (rustres et peu éduqués).
Les Qin avaient mis en place des lois trés rigoureuses et des soldats qui étaient en retard dans leur marche vers la frontière de la province de l'Anhui préférèrent se rebeller plutôt que de se voir infliger la peine de mort. La révolte gagna plusieurs régions, fut rejointe par les paysans. Après moultes morts où le sang coulait à profusion (y compris entre les différents chefs des rebelles) un officier d'origine paysanne (opportuniste) remporta la victoire sur son dernier adversaire Xiang Yu en 202 av J-c et proclama l'avènement d'une nouvelle dynastie baptisée HAN du nom d'une rivière de la plaine centrale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
JJ
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 8871
Age : 52
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 11 Juin 2010 - 17:13

un grand merci Bernard

Revenir en haut Aller en bas
EDB
Sculpteur Amateur


Masculin Nombre de messages : 4604
Age : 70
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 11 Juin 2010 - 19:31

Merci, Bernard c'est bien raconté bravo
Revenir en haut Aller en bas
syl
Super Très Grand Maître
avatar

Féminin Nombre de messages : 1456
Age : 53
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 12 Juin 2010 - 16:42

super Bernard, j avais vu à Puteaux en 2008 une partie de cette armée, un trentaine de soldats de terre cuite , c était déjà impressionnant, alors j'imagine les 7000!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tondinesylviane.odexpo.com/
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Le premier empire Han   Mer 30 Juin 2010 - 21:58

Liu Bang vainqueur de Xiang YU en 202 avant JC devint le premier empereur de la dynastie HAN.
Originaire d'un milieu humble, sous officier provenant d'une famille paysanne, il était ignorant mais volontaire, courageux et doué d'un certain sens politique.
Comme l'avaient fait avant lui les Qin, il méprisait les sages confucéens (Carzo peut expliquer) qu'il considérait comme des fainéants pédants. d'après les écrits de Shiji, "A tous les hôtes qui se présentaient revêtus du couvre-chef des lettrés, il leur ôtait brutalement le bonnet et urinait dedans et quand il leur adressait la parole, c'était pour les couvrir d'insultes.

Carte de la dynastie Han
[img][/img]

Garnisons militaires (points jaunes)
Etats dépendants (points verts)
Etats vassaux tributaires (points oranges)

Ensavoir plus sur la dynastie Han


[img][/img]
Portrait de Liu Bang


Des jarres à vin (HU) comme celles-ci datant du règne des Han occidentaux, étaient réalisées en terre cuite et peintes avec des pigments de couleur pour imiter la vaisselle de bronze contemporaine, dont elles reproduisaient les motifs incrustés et des laques semblables à motifs polychromes.





Ce brûle-parfum en forme de montagne (BOSHAN LU) avec un damasquinage en or provient de la tombe Liu Sheng, à Mancheng est antérieur à 113 avant JC.



Titre du document / Document title

The Chinese hill censer, Boshan Lu: A note on origins, influences and meanings
Auteur(s) / Author(s)
RAWSON Jessica (1) ;
Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)
(1) Département d'histoire Université Tokai, JAPON

Résumé / Abstract
Alors que les brûle-parfums sont bien connus dans l'Asie de l'Ouest aux époques anciennes, ils ne semblent pas avoir été en usage en Chine avant les vIe ou Ve siècles avant notre ère, époque où ils sont encore rares. Cet article est consacré à l'introduction en Chine d'un type particulier de brûle-parfum dont le couvercle conique en forme de montagne repose sur la coupe où se trouvait l'encens. Généralement, le pied est haut et peut représenter une créature étrange soutenant la montagne. Cette forme peu commune a souvent été considérée comme le développement d'un type plus ancien ayant un couvercle en dôme de faible hauteur. Dans cet article, il est suggéré que ce brûle-parfum en forme de montagne a été conçu sur le modèle de brûle-parfums utilisés dans l'empire achéménide. Certains de ceux-ci sont connus par la sculpture de Persépolis tandis que d'autres exemples, en argent, proviennent de Lydie. Ils ont un haut couvercle conique fermant une petite coupe soutenue par un haut pied. Il est important de noter que des oiseaux sont perchés au sommet des brûle-parfums iraniens, une caractéristique qui se trouve aussi sur les pièces chinoises. Il y a eu beaucoup d'échanges entre les aires couvertes aujourd'hui par la Chine et par l'Iran, le lien se faisant par la voie de la Sibérie. Des représentations du type achéménide figurent sur des textiles provenant de Pazyryk dans les Altaï. Les Chinois adoptèrent ces formes exotiques pour leurs brûle-parfums une fois seulement que la coutume de brûler de l'encens y eut été bien établie, lorsqu'ils eurent reconnu la fonction de cet objet d'origine étrangère. De plus, la forme de la montagne et le support de celle-ci sont de pures interprétations chinoises. Ces caractéristiques illustrent une croyance selon laquelle les montagnes étaient des lieux où vivaient les immortels. De fait, les brûle-parfums ont probablement été conçus comme représentant les îles imaginaires de la mer orientale où l'on pensait que vivaient les immortels. Lorsque les humains approchaient de ces îles, elles disparaissaient sous les vagues. Les créatures qui portaient ces montagnes à bout de bras pourraient avoir été conçues afin de montrer comment les îles apparaissaient et disparaissaient tour à tour.

Tombe de Liu Sheng




La tombe de ZHAO MO ou ZHAO HU, le second roi de NANYUE (137-122 avant JC), qui succéda à son grand-père, ZHAO TUO, fut découverte en 1993. ZHAO MO est aussi connu sous le nom posthume de WENDI, comme vous pouvez le lire pivote avec les caractères gravés sur le dessous de son sceau en or agrémenté, sur le dessus, d'un dragon sinueux.

Le roi Zhao Mo régna sur le royaume des Yue du Sud entre 137 et 122 av. J.-C., court règne à la suite duquel un mausolée fut édifié en son honneur, laissant un millier d'objets revêtant une importante signification historique, scientifique et artistique.

Le mausolée, découvert en 1983 sur l'avenue du Peuple à Canton, a donné lieu à l'ouverture in situ du Musée du Roi des Nan du Sud des Han occidentaux en 1988.
Parmi les objets exhumés se trouvent entre autres un sceau d'exécution en or du roi, de grande valeur symbolique en Chine, et un linceul de jade cousu de fils de soie. Parmi les neuf sceaux retrouvés, le "sceau d'exécution de Wendi" était le plus gros sceau en or de la période Han, le seul comprenant l'effigie d'un dragon. On a également trouvé le plus grand disque en jade de la période Han (33,4 cm de diamètre).

Parmi les instruments de musique retrouvés dans le mausolée, figurent plusieurs ensembles de percussions, dont un ensemble de goubian, huit cloches de 191 kilos au total, et un bianqing en pierre. Figurent également un jeu d'échecs Liubo , 620 poids pour filet de pêche, des pierres à encre, un arsenal d'armes, les cinq substances des remèdes d'immortalité dont : soufre, ocre, turquoise, améthyste).


[img][/img]


La dépouille du roi de Nanyue était revêtue d'un linceuil composé de milliers de plaquettes de jade , un matériau censé préserver le corps de la putréfaction. Des vêtements de jade de ce type ont été mis au jour dans d'autres tombes de nobles de l'époque Han.
En savoir plus sur les costumes funéraire de jade de l''époque HAN

La vie de cour sous les Han était riche et complexe et peut être illustrée par les mobilers funéraires de nobles et de dignitaires qui présente une vision élaborée de l'au-delà tout en témoignant des modes de vie terrestres raffinés avec des particularismes régionaux auxquels s'ajoutent des apports extérieurs.

A cette époque l'art change peu à peu de concepts en passant d'une forme ornementale où prédominent les motifs fantastiques à un art qui reproduit le réel ou qui humanise les motifs fantastiques.
Cette évolution ressort dans la modification des décorations des étoffes et notamment de la soie.


En savoir plus sur les soieries Han

Motifs de soierie Han
[img][/img]

Sous les Han, les motifs géométriques disparurent pour être remplacés par des sujets figuratifs accompagnés parfois de caractères exprimant des vœux : bonheur, longévité, progéniture nombreuse...
Le mobilier funéraire de la marquise de Dai (morte vers 168 av. J-C) à Mawandui, près de Changsha (province du Hunan) en est un exemple célèbre avec une collection de laques.

[img][/img]

Tripode en laque provenant de la tombe de la marquise de Dai

En savoir plus sur le site de Mawangdui
Le contenu des tombes des Dai

La vaisselle en laque n'existait que dans les riches demeures. Durant les quatre siècles de l'empire Han, l'éventail des pièces de vaisselle s'élargit considérablement, les techniques de cuisson se multiplièrent et un des principes fondamentaux de l'art culinaire chinois s'imposa définitivement : l'harmonisation des "cinq saveurs", douce, aigre, piquante, amère et salée. Les pâtes firent leur apparition.
Si l'apport en protéines reposait essentiellement, pour les moins fortunés, sur les haricots de soja, les expéditions de Zhang Qian et des marchands vers les régions de l'asie centrale permirent d'introduire des aliments et des épices de luxe comme le raisin, le sésame, la coriandre, le citron, la grenade, les épinards, le poivre noir et la courge.
Si les pauvres en étaient réduits à se nourrir d'un rien, le prince poète Cao Zhi décrit avec force détails, au début du IIIe siècle, un banquet composé de "...dix mille dou d'un vin délicieux, fines tranches de carpe, crevettes juteuses, tortue en sauce et patte d'ours rôtie" (cool JJ) [Mingdu pian ou La célèbre capitale]
Ces rencontres conviviales, parfois organisées à l'issue de magnifiques battues de chasse, étaient égayées de musique et de danses.
Ceci est illustré par les groupes de statuettes de danseuses et de musiciens retrouvés dans les mobiliers funéraires comme ceux découverts en 1999 dans une tombe de Yahehuayuan, près de Xi'an.

Statuette (Mingqi) de danseuse Han
[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]
Ces deux jeunes filles (qui font partie d'un ensemble de six) vétues de robes à longues manches dansent pour accompagner le défunt dans son voyage vers l'au-delà. Ces élégants MINGQI de céramique, datant du règne des Han occidentaux, s'ornent de pigments colorés.

Exploitant la découverte de la glaçure plombifère faite lors des Royaumes Combattants, les Han réussirent à produire des vases de grès Hu, recouverts d'une glaçure, et qui sont considérés comme des « proto-céladons ».

Tout savoir sur le Céladon

Après de long débats scientifiques, les experts chinois considèrent aujourd'hui que c'est sous la dynastie des Han de l'Est que sont apparues les toutes premières porcelaines véritables ; pour cela, ils ont mis au point une batterie de critères faisant intervenir la température de cuisson (1260° à 1300°C), la proportion de kaolin (30% à 60%), le taux d'oxyde de fer (moins de 1,7%), le taux de porosité (0,6%), le taux d'absorption (0,3%), l'aspect translucide (jusqu'à 5 à 8 mm), ou encore la résonance aux chocs.

Mais la grande majorité des céramiques Han que l'on a trouvées étaient des terres cuites, telles que des vases lian pour y mettre des cosmétiques, ou des tuiles de toit décorées, et plus encore des céramiques provenant de tombes.

En effet, les tombes Han regorgeaient d'objets funéraires (mingqi), dans le Hebei, ou dans le Gansu : on y a retrouvé des chariots, des objets précieux en bronze, en or, en laque ou en jade, et bien sûr des figurines de terre cuite décrivant le monde quotidien sous toutes ses formes : personnages, parfois très réalistes, tour de guet à étages, pouvant atteindre un mètre de haut, ou modèle de palais en terre cuite, chars à bœufs et autres statuettes de toutes sortes : poules, canard, chiens, etc.

D'autres Mingqi

[img][/img]

Ferme Han
[img][/img]

Maquette de maisons Han en céramique

[img][/img]

Joueur de Cythare
[img][/img]

Bœuf attelé


Les chevaux sous la dynastie Han

Le cheval est sous la dynastie Han, une allégorie de la classe aristocratique d'où sa présence dans les tombes de haut rang.


[img][/img]
Cheval dynastie des Han postérieurs (1er-IIe siècle après JC)-terre cuite H 104cm -Musée Guimet

Le corps bien campé sur des jambes solides, l’oeil à la paupière très marquée, les mâchoires géométriques, les naseaux ouverts, sont des éléments qui confèrent à cet animal une allure extraordinairement expressive. La sinuosité de sa morphologie est accentuée de façon délibérée et sans ruptures, comme le tracé d’un pinceau. Cette oeuvre pleine d’esprit et de pittoresque caractérise les productions du Sichuan. L’accroissement des contacts avec les peuples de l’Asie centrale, à cette époque, a permis la découverte de nouvelles races de chevaux. Parmi les plus admirés figurent ceux du Ferghâna (actuel Ouzbékistan), rapides, ils inspirent des créations artistiques exaltant les qualités esthétiques de l’animal. Cependant, loin de figurer un type particulier, il s’agit le plus souvent d’une image composite et idéalisée conservant du cheval chinois les grandes oreilles dressées, le chanfrein concave et les yeux globuleux en grenouille, mais renvoyant aux montures arabes par sa tête haute.

Cette pièce résulte de l’utilisation d’un moule bivalve, la matière ocre peu cuite et friable garde un aspect naturel caractéristique des oeuvres de la région.

Cette statue faisait vraisemblablement partie d’un ensemble de mingqi ou substituts funéraires placés dans la tombe.



[img][/img]
Terre cuite orange Han orientaux

Dresseur accompagné de ses chevaux - terre cuite (argile grise) avec restes de polychromie -Dynastie Han occidentaux.

[img][/img]
Fantassin à cheval en terre cuite orange avec restes de polychromie -Dynastie Han Occidentaux

[img][/img]
Tête de cheval dynastie Han postérieurs (1er-IIe siècle après JC) - Musée guimet.

[img][/img]
Cheval de Ferghâna (Musée de Lanzhou, capitale du gasu).

Ce cheval, symbole de la route de la soie, vole sa patte arrière gauche repose sur une hirondelle.
Au deuxième siècle avant JC, l'empereur Wudi de la dynastie Han souhaite combattre ses ennemis éternels les Huns (Xiongnu) et envoie Zhangqian pour aller faire des alliances avec les pays de l'Ouest. Zhangqian part pour une aventure des plus fantastiques qui l'emmène bien au delà de la Grande Muraille. Il va nouer des relations avec une trentaine de royaumes dont Samarkand, Boukhara, la Perse et le royaume de Ferghana, l'actuel Ouzbékistan. La découverte à Ferghana d’une bonne race de chevaux qualifiés de ‘célestes', armes puissantes contre les Xiongnu, allait être le point de départ de nombreuses caravanes pour se les procurer. Ces chevaux étaient avant tout de redoutables armes de guerre car permettaient à une armée d'avancer plus vite et plus loin.
Suite aux expéditions, des caravanes régulières ont continué d'emprunter ces routes et d'autres échanges se sont faits, pendant des siècles ; religieux, scientifiques, commerciaux, culturels, ..., de Pékin à l'Inde, à l'Asie Centrale, à la Perse, à ... Rome. La soie n'était pour les Chinois qu'une monnaie pour payer les chevaux et les expéditions. Cette appelation de routes de la soie, tardive, fin 19ème, utilisée par l’Allemand Ferdinand von Richthofen ne reflète en rien l’étendue des échanges qui se sont passés le long de ces routes et ne reflète que le point de vue de l'Ouest, l'interet pour la soie.

LA FIN DE LA DYNASTIE HAN
Au 2e siècle de notre ère de nombreuses rebellions paysannes d'inspiration taoïstes provoquèrent la chute des Han en 220. A cette époque, Wudi lança des campagnes militaires vers le nord-ouest pour tenter de vaincre définitivement les Xiongu (les Huns) qui étaient des tribus nomades aux frontières du nord.
Les marchandises provenant des territoires occupés étaient surtout des produits de luxe (des sculptures ? pivote ) présentant peu d'intérêt pour le plus grand nombre. Parallélement, le corps des fonctionnaires (toujours eux !) avait augmenté fortement et la mise en place de monopoles avait engendré une certaine corruption.
De plus, les successeurs de Wudi inaptes à leurs fonctions aggravèrent la situation car le pouvoir réel était aux mains d'impératrices mères et l'appareil gouvernemental devint peu efficace. En 220, la Chine entra alors à nouveau dans une période agitée et de lutte pour le pouvoir. Elle se trouva divisée en un grand nombre de petits royaumes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: LES CULTURES MERIDIONALES   Ven 26 Nov 2010 - 0:24

Sous la dynasties des Han occidentaux, les chinois reprirent le contrôle des régions occupées par les "Barbares du Sud" (Fujian, Guangxi et Yunnan. Ils gagnèrent des zones situées aujourd'hui en territoire vietnamien qui abritaient des civilisations autonomes souvent somptueuses.
C'est le cas de la culture de DIAN qui vit le jour dans le Yunnan et qui s'étendit au Guangxi et au Guizhou, en atteignant le sud du Sichuan et, sur le versant opposé, le Vietnam et le Laos. Cette culture se développa entre les 4e et 1er siècle avant JC.
[img][/img]

Fruit d'une aristocratie militaire de cavaliers ignorant l'usage de l'écriture, elle ne s'en traduit pas moins par des objets d'un raffinement extrême, tels les tambours à caractère magico-religieux - lié au pouvoir politique et à la fertilité -découverts dès les années 1950 à Shizhaishan dans le comté de Jinning (province du Yunnan).

[img][/img]
Cette table en bronze de l'époque DIAN est composée d'un tigre, d'une vache et d'un veau. H:43 cm; L: 76 cm ; l : 36 cm.
[img][/img]
Agrafe en bronze doré avec danseurs et musiciens.
Les agrafes servaient d'ornements de ceintures mais étaient aussi utilisées pour les cercueils ou les articles en bois et en bambou.
[img][/img]
Canne en bronze à poignée en forme de poisson.
[img][/img]
Hache en bronze
[img][/img]
Vase Dian à cauris. Les cauris étaient des coquillages qui servaient de monnaie pendant l'époque Dian qui dura 500 ans.
[img][/img]
Découverte d'une tombe Dian avec ses vases et les cauris qu'ils contenaient
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: La période de division   Ven 28 Jan 2011 - 22:54

La période comprise entre la chute des Han et la réunification de l'empire par la dynastie des Sui (589 après J-C.) est l'une des plus mouvementées et des plus complexes de l'histoire chinoise. La nécessité de mater la révolte des Turbans jaunes suscita l'émergence d'une série de généraux au pouvoir croissant et au prestige assuré, soutenus par des armées beaucoup plus attachées à leurs chefs qu'à la dynastie. Ainsi Cao Cao et son fils, Cao Pi, lequel écrasa définitivement les Han et fonda la dynastie des Wei dans le Nord de la Chine, dont la cour demeura à Luoyang, l'ancienne capitale des Han orientaux.
La nouvelle dynastie ne contrôlait que les régions du nord de l'empire.
Le centre-sud de la vallée du Yangzi vit, quant à lui, se créer le royaume de Wu, bénéficiant de l'appui de familles influentes qui, au cours des siècles précédents s'étaient établies sur ces terres dites frontalières.
Dans l'ouest de l'empire, Liu Bei, membre d'une branche déchue de la famille impériale des Han, fonda la dynastie des Shu et se posa en représentant légitime de la continuité dynastique dans une zone géographique correspondant à l'actuelle province du Sichuan.
A sa mort, le régent, Zhu Ge Liang, tentera à plusieurs reprises, mais en vain, de procéder à une réunification.
Symbole du loyalisme Han, ce personnage allait, avec tous les autres acteurs de cette période tourmentée et, par bien des côtés, trés cruelle, devenir extrêment populaire en Chine grâce à l'épopée du Roman des Trois Royaumes, chef-d'œuvre de la littérature chinoise écrit au XIVe siècle par Luo Guanzhong

En savoir plus sur Zhu Ge Liang

En savoir plus sur le roman des Trois Royaumes

Dynastie Wei du Nord (386-534 après J-C.)

[img][/img]
Haut dignitaire Wei en tenue d'apparat. terre cuite avec restes d'engobe.
[img][/img]
Chamelier en terre cuite - Dynastie des Wei du Nord - Musée Cernischi, Paris.

Les grottes de Longmen
Les grottes de Longmen (inscrites en novembre 2000 au patrimoine culturel mondial par l'ONU) sont situées à Luoyang (capitale des Wei du Nord) au centre de la Chine. Elles ont été taillées à partir de 493, sous le règne des Wei du Nord et ensuite pendant 400 ans, soit pendant six dynasties dont celles des Tang et des Song.

A cette époque, le bouddhisme se répand en Chine d'ouest en est et est vénéré par la cour impériale. Les bouddhistes ont alors taillé des temples en pierres dédiés à Bouddha.
Les sculptures des grottes de Longmen sont considérées par les spécialistes comme l'apogée de l'art rupestre chinois.

Le site de longmen compte 1 352 grottes, 785 niches et plus de 97 000 statues de Bouddha de Bodhisattvas et d'Arhats ainsi que 3 680 tablettes en pierre gravées.

En savoir plus sur les grottes de Longmen



Dernière édition par Bernard Lougarre le Ven 20 Jan 2012 - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 20 Jan 2012 - 21:46

Bon, vu qu'il y a eu 10 000 visites, il faut peut-être que je m'y remette pour la suite !

Après la mort de Zhu Ge Liang l’état de Shu est absorbé par le royaume de WEI lui-même dominé par les Sima (famille aristocratique) qui proclame en 265 la dynastie des Jin (265-420) qui fut victorieuse de l'état Wu en 280.
La dynastie des Jin se divise en deux périodes : celle des Jin occidentaux (265-316) et celle des Jin orientaux (316-420)

En savoir plus sur la dynastie Jin

La sculpture sous les Jin occidentaux

La sculpture sous les Jin orientaux


Dernière édition par Bernard Lougarre le Ven 20 Jan 2012 - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
Tit'Anne
Super Très Grand Maître
avatar

Féminin Nombre de messages : 974
Age : 47
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 20 Jan 2012 - 22:09

Merci Bernard de faire remonter ce post que je n'avais encore jamais vu. Je me pencherai sérieusement sur le sujet plus tard, ça m'intéresse parce que je n'y connais absolument rien !
Revenir en haut Aller en bas
http://parisiannemusarde.overblog.com/
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 7 Juin 2013 - 20:38

Ce soir 20h40 sur la 5, reportage sur la chine antique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
Thierry.C
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 1199
Age : 54
Localisation : Beuzeville 27210
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Ven 7 Juin 2013 - 22:07

Bernard, historien et sculpteur et .....conteur.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://artpage.fr/
Brune
Confirmé
avatar

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2013

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 8 Juin 2013 - 0:35

Wahou! Je découvre par hasard ce sujet et quel émerveillement!
Bernard, bravo et merci pour tout ce travail! Et continue! (s'il le plait... sourire )
Revenir en haut Aller en bas
http://brunesomogyi.com
casper
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 5766
Age : 78
Localisation : paris-sudvendée
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 8 Juin 2013 - 1:40

J'étais toujours passé à côté de ce post... Fabuleux !

Merci, merci et bravo Bernard... tu peux continuer thumleft

Bien que je n'ai pas tout lu

je vais I don\'t want that
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdeclaude.over-blog.com/
Bernard Lougarre
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 4995
Age : 64
Localisation : FRESNES - 94260 - FRANCE
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 8 Juin 2013 - 7:43

Oui, je vais reprendre mais c'est très long pour démêler tous les fils de la civilisation chinoise. J'essaie de ne pas me noyer dans le détail et de ne pas trop dévier de la sculpture à chaque époque. Mais comme la sculpture et l'art chinois sont liés à des peuples , des territoires, des religions et une l'histoire différents je met des liens "pour en savoir plus" chaque fois que tous ces éléments ( le confucianisme par exemple) aident à comprendre la création artistique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sculpturesbernardlougarre.sitew.fr
casper
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 5766
Age : 78
Localisation : paris-sudvendée
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Sam 8 Juin 2013 - 23:43

Le confusianisme c'est pour rendre confus, hein !

Non faut pas taper je le ferai plus
pink panther
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdeclaude.over-blog.com/
hs lena
Confirmé


Féminin Nombre de messages : 235
Age : 66
Localisation : essonne
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Lun 17 Juin 2013 - 16:51

bravo
Ho! oui merci Bernard,superbement conté ,donne soif de connaissance,un post que je découvre à lire et relire et surtout continu .
Revenir en haut Aller en bas
DRINE
ouvrier


Féminin Nombre de messages : 117
Age : 49
Localisation : RHONE
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: La sculpture chinoise ancienne   Lun 17 Juin 2013 - 18:32

c'est très intéressant et diversifié,merci,des styles de sculptures chinoises que je ne connaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://adriennedadi.ultra-book.com/
 
La sculpture chinoise ancienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ma nouvelle sculpture sur la pierre de Chine
» Nimajneb sculpture !
» Figurines Soldiers-SGF 90mm / sculpture Laruccia
» Avis de marché - Beaulieu sur Dordogne (19) - Sculpture (lot 5)
» Championnat du monde de sculpture sur sable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DE SCULPTURE :: AUTRES :: SCULPTURE A TRAVERS LE TEMPS-
Sauter vers: