Sculpture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Abattage et séchage merisier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dennys
Apprenti


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 65
Localisation : Nord Isère
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Abattage et séchage merisier   Dim 8 Fév 2009 - 17:29

Très prochainement je dois abattre 2 gros merisiers lors d'une coupe de bois.
Quels seraient vos conseils pour une parfaite conservation des futs bruts ainsi que des quelques planches que je ferais débiter en scierie ?

Merci c'est urgent!
Revenir en haut Aller en bas
deuxnids
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 891
Age : 68
Localisation : vosges 88
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: abattage de merisiers   Mar 17 Fév 2009 - 17:04

salut! personnellement je coupe toujours les bois en lune descendante et bien sûr au coeur de l'hiver ! pour la prochaine période cela se situe entre le 16/02/09 et le mercredi 25/02/09 ( maintenant avec le réchauffement climatique ,on est plus sûr à 100/100)

le but de l'opération c'est de couper les bois hors sêve ,si on ne veut pas les voir piquer

(quand on parle de sêve il faut comprendre que lorsque la lune ,le soleil, sont plus ou moins du même coté, par rapport à la terre ;il y a une formidable attraction sur les marées , donc la sêve monte plus facilement dans le tronc et c'est ce que certains parasites recherchent quand le bois a été coupé .

il faut donc que l'on soit en hiver (période de repos pour la sêve ; et la terre, plus ou moins, entre soleil et lune, là où les forces d'attraction s'annulent un peu.


Dernière édition par deuxnids le Lun 23 Fév 2009 - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
deuxnids
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 891
Age : 68
Localisation : vosges 88
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: abattage de merisiers   Mer 18 Fév 2009 - 0:06

re salut! ayant trouvé le systéme pour déposer des questions ou réponses je vais, afin que ça profite à plusieurs ,redire ce que je t'avais dit dans un message privé .

ta question était < ce que je pensais de la charmille en sculpture >
en temps qu' ancien bûcheron je te dis tout net qu'il vaut mieux ne pas l'utiliser car lune ou pas lune c'est un bois qui est sujet à la piqûre ; en plus il est nerveux, fibreux , tourmenté.

à propos de lune si tu veux savoir si c'est la bonne il suffit de la regarder quand elle est creusée (avec ses pointes ) dans ta tête tu fais passer une

ligne imaginaire (par ses 2 pointes) qui va dépasser d'un coté ou de l'autre afin de pouvoir lire un "p" ou un "d" en lettre minuscules .... "p" veut

dire premier quartier et "d" dernier quartier ...("d" ou lune descendante) période qui nous intéresse pour la conservation des bois (au moyen -âge ils

en tenait déjà compte )

ensuite pour le séchage il faut qu'il soit le plus lent possible , car à vouloir aller trop vite , il va durcir de l'extérieur empêchant le séchage interne, donc ,des tensions ,et des fentes ! il faut disposer ce que l'on a à faire sécher coté nord (à l'abri du soleil et à l'abri des courants d'air (mettre un filet fin , qui

régulera l'air et empêchera la neige de s'infiltrer) un plastique au sol à cause de l'herbe sur lequel on met des palettes (renforcées si besoin ) ensuite le

stock de bois (latté) sur lequel on mettra des palettes , à nouveau un plastique qui va servir à récupérer la condensation si la toiture est en tôles pour

éviter d'avoir les plots tâchés ; bien amarrer la toiture en cas de vent ..note: penser à bien organiser son stock pour ne pas galérer quand on veux prélever quelques morceaux . je confirme ce qui a déjà été dit : 1cm de séchage /an environ , donc pour un tronc de 40 cm =20ans de séchage ...

bon boulot! et salut bien !


Dernière édition par deuxnids le Mar 28 Avr 2009 - 23:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
deuxnids
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 891
Age : 68
Localisation : vosges 88
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: abattage de merisiers   Mer 18 Fév 2009 - 12:44

salut ! c'est encore moi ,c'est juste pour clore la discussion ;et il s'agit là, de savoir si on doit débiter les grûmes de merisier ,maintenant où plus tard ?

je te réponds que c'est mieux quand le bois est frais ainsi que de le travailler à la gouge ,c'est plus tendre que quand il est sec ; mais dans

ce cas il faut aller assez vite pour s'approcher le plus possible de la sculpture finie ,pour annuler les tensions du bois , et quand on attaque la finition on

peut passer de l'huile de lin chaque fois que l'on interviendra ,pour ne pas laisser plus d' un jour le bois à nu , ce qui ralentira le séchage(note:ça colore

le bois ); si ce n'est pas grâve, on peut ajouter de l'essence de thérébentine pour une meilleure absorbtion et un sicatif pour une meilleure fixation

dans le temps( quand la sculpture est finie) . on peut aussi emballer l'oeuvre dans un sac plastique (quand on la travaille tous les jours )(attention !à ce

procédé, car si on laissait la sculpture plusieurs jours enfermée on verrais apparaître des moisissures; bien sûr il ne faut pas travailler dans un endroit à

courants d'air où surchauffé , il faut se mettre à la place du bois qui est toujours vivant et à qui on va donner une seconde vie ! à moins de travailler des

bois que l'on aura cuit ou des bois traités à coeur par des spécialistes, qui seront alors inertes . quand on sculpte il serait idéal de pouvoir enlever le coeur,

du tronc. (source de fissures ) . il faut aussi connaître la date d'abattage (conservation ) , si l'arbre à poussé en plein vent,ou, lisiére de forêt ,ou, en

montagne, (arbres nerveux : donc sous tension ,difficiles à maîtriser ) ou au sud ( a poussé vite, texture du bois moins serrée pour certaines essence de

bois) ;ou le sol (qui fait aussi les caractéristiques d'un bois ;si le tronc contient + ou- de silice ,on va affûter plus souvent les gouges, par exemple)

je voudrais ajouter, que lorsqu'on latte des plots il faut espacer ceux- ci par des liteaux (ventilation) pas trop minces et... traités . et si on a un doute

sur la provenance des bois stockés ,on peu ,en prenant toutes les précautions, là aussi traiter à titre préventif. (surtout si ça doit rester là pendant des

années) xylophéne en 3 versions principales:1/ qualité charpente (à base de fuel)(on ne peut pas peindre dessus ) 2/ qualité menuiserie (à base de white

spirit)(on peut peindre dessus) (vu les nouvelles normes je ne sais pas si on en trouve encore ).... et le 3/ aqueux (inodore)(mais tout aussi dangereux

) quand on travaille ces bois ,étant donné que c'est un traitement de surface il faut penser à mettre la 1ére couche de copeaux à la déchetterie et bien

se laver les mains; pour ceux qui préférent des produits écologiques il y a entre autres le sel de bore ;mais aussi se rappeler que ces produits ont dans la

durée, une efficacité limitée . et pour conclure je dirai qu'il existe un moyen mécanique pour éviter que les plots ,madriers ne fendent en court de

séchage c'est de touver dans le commerce des fers plats affûtés comme des lames de couteau, ondulés , que l'on va marteler en bout des piéces pour les

faire pénétrer de 2cm environ (les maçons s'en servent parfois pour éviter que leurs bastaings(madriers) d'échafaudages ne fendent aux extrémitées

.voilà je crois avoir survolé quelques questions que tu te posais mais sans non plus dire que je détiens "là" vérité !!! bon boulot à la prochaine ...


Dernière édition par deuxnids le Lun 23 Fév 2009 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pat5
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 5012
Age : 56
Localisation : .......... Hyères les palmiers
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Mer 18 Fév 2009 - 20:42



J’ai entendu, à propos de la conservation du bois du temps jadis, que les billes qui avaient séjournées dans l’eau salée (lors de leurs débarquements dans les ports) résistaient plus longtemps dans le temps que se qui avaient été acheminées aux moyens de fleuves, routes, trains

____________________________ .
*                                                                                     


             *****    https://www.facebook.com/patrickcortezsculpteur/     *****


                             *****     http://pat5.over-blog.com/     *****

                                                  


                                                         *****
Revenir en haut Aller en bas
http://pat5.over-blog.com/
ercé
en devenir
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 63
Localisation : nomade
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Ven 20 Fév 2009 - 8:22

2nids,
tu parle de silice, j'en ai souvent trouvé dans le bois, et je me suis demandé par quel phénomène celà pouvait arriver.
As tu une réponse ( aérée bien sur) pivote
Revenir en haut Aller en bas
http://icones42.fr
deuxnids
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 891
Age : 68
Localisation : vosges 88
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: abattage de merisiers (pour erce)   Ven 20 Fév 2009 - 12:03

salut bien ! pour faire le plus court possible "silice" : cela peut être : du quartz cristallisé ,ou de la calcédoine à structure fibreuse , ou de l'opale amorphe (variétés naturelles ).
on en rencontre sous forme de roches sédimentaires(accumulation de dépots siliceux qui se sont plus ou moins bien soudés par des liants )dont la partie

friable s'est transformée en sable (gel,érosion..) on y rencontre : le grès , le silex , la meulière .... et comme on sait que le quartz raye l'acier, il est facile

de comprendre que les gouges , les burins n'apprécient pas. note: si on fond de ce sable trés fin plus d'autres ingrédients, on obtient du verre(pour

faire court).... certains aussi se servent de la silice hyper fine contenue dans la prêle ,( plante de terrains humides ) pour les ponçages délicats ..

je pense t'avoir éclairé..... re salut bien!


Dernière édition par deuxnids le Mar 28 Avr 2009 - 23:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERMAN
sculpteur ludique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1214
Age : 63
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Ven 20 Fév 2009 - 22:51

Bon dieu ,c'est vrai que des pavés de c'te taille ,en petit ,faut se les farcir !
Pour le merisier ,comme pour la plupart des fruitiers , il faut un séchage plein air ,mais couvert ,et surtout ne pas enlever l'écorce ,sinon il éclate en étoile ...
Revenir en haut Aller en bas
Marc T
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 3538
Age : 62
Localisation : 74
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Ven 20 Fév 2009 - 23:33

Citation :
,et surtout ne pas enlever l'écorce ,sinon il éclate en étoile ...
Et même ça, ça n'est pas une garantie ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.marc-till.com/
le granfred
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 5529
Age : 55
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Ven 20 Fév 2009 - 23:59

Dennys a écrit:
Très prochainement je dois abattre 2 gros merisiers lors d'une coupe de bois.
Quels seraient vos conseils pour une parfaite conservation des futs bruts ainsi que des quelques planches que je ferais débiter en scierie ?

Merci c'est urgent!

faut pas parler dans le vide.
moi j'aime les exposés précis.
voici de quoi se faire son jugement
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.clercrenaud.free.fr/wordpress
casper
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 5892
Age : 79
Localisation : paris-sudvendée
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Abattage merisiers   Sam 21 Fév 2009 - 10:57

erce a écrit:
2nids,
tu parle de silice, j'en ai souvent trouvé dans le bois, et je me suis demandé par quel phénomène celà pouvait arriver.
As tu une réponse ( aérée bien sur) pivote

Je pense que la silice on la trouve surtout dans les bois à gros pores (chêne par ex),
elle est pompée par les racines tout simplement , c'est qu'il y a tout trafic dans les
veines; ça c'est pour faire court
Mais super ! 2nids ton exposé et on ne t'en voudras pas de t'être laissé emporter
par le sujet bravo
J'ai pas encore trouvé le moyen de faire sécher le buis.
C'est en Vendée dans la maison familiale et les étés ne sont plus assez chauds.
Donc humidité constante. En tournant un bout de 20 cm de diamètre , après 20 ans de
séchage il s'est fendu tout doucement bouhou

Quelqu'un dans la salle avait parlé des bois transporté par flottage :les anciens faisaient
sécher le bois debout, dehors à l'abri avec du sel en bout contre les bêtes probable ? bob
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdeclaude.over-blog.com/
casper
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 5892
Age : 79
Localisation : paris-sudvendée
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Abattage merisiers   Sam 21 Fév 2009 - 11:15

le granfred a écrit:
[faut pas parler dans le vide.
moi j'aime les exposés précis.
voici []

Merci Granfred bravo pour le lien
N'empèche que pour mon buis 20 ans ça fait long.
J'ai encore qq bouts à abattre idiot
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdeclaude.over-blog.com/
JJ
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 8995
Age : 52
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Sam 21 Fév 2009 - 14:25

savez vous si l'arbousier est un bois qui peut se sculpter ? On me propose de me donner un gros morceau d'un arbousier tombé lors de la tempête.

____________________________ .
Certains regardent la vase au fond de l'étang, d'autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l'eau, il s'agit d'un choix (Dalaï Lama).
Revenir en haut Aller en bas
HERMAN
sculpteur ludique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1214
Age : 63
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Sam 21 Fév 2009 - 14:38

Fonce JJ ,j'en ai dèjà "tapé" ,et on peut avoir de bons résultats !
Le tout étant bien sur de ne marcher dans l'arbouse arhgggg sourire
Revenir en haut Aller en bas
JJ
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 8995
Age : 52
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Sam 21 Fév 2009 - 14:46

hello Herman. Il est comment dur, tendre, clair, sombre.......marcher dans l'arbous, il est fou

____________________________ .
Certains regardent la vase au fond de l'étang, d'autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l'eau, il s'agit d'un choix (Dalaï Lama).
Revenir en haut Aller en bas
HERMAN
sculpteur ludique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1214
Age : 63
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Sam 21 Fév 2009 - 16:04

Salut mon ami JJ!
Ce bois est dur mais de taille franche ; J'en ai eu plusieurs morceaux d'origines différentes dont les couleurs variaient du très blanc au rosâtre. Au ponçage c'est un régal ...une vraie peau de fes bébé .Attention poussière qui colle au pif!

A+
Revenir en haut Aller en bas
JJ
Super Très Grand Maître
avatar

Masculin Nombre de messages : 8995
Age : 52
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Abattage et séchage merisier   Sam 21 Fév 2009 - 16:11

Merci Herman
Donc masque pour le pif.... je vais aller chercher ce bois et je t'en reparlerai.
Bye
JJ

____________________________ .
Certains regardent la vase au fond de l'étang, d'autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l'eau, il s'agit d'un choix (Dalaï Lama).
Revenir en haut Aller en bas
 
Abattage et séchage merisier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abattage et séchage merisier
» séchage saucisson
» Les méthodes de séchage
» Repêchage 2014
» Repêchage LNH 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DE SCULPTURE :: MATIERES :: BOIS :: SCULPTURE SUR BOIS-
Sauter vers: